Les meilleurs releveurs de la dernière décennie

L’année 2019 sonne le glas de la dernière décennie, ce qui nous donne l’occasion de faire un petit survol des dix dernières années. Dans les dernières semaines, nous avons analysé les positions du champ extérieur et intérieur, ainsi que les lanceurs partants. Nous avons alors classé les 10 meilleurs joueurs à chacune d’elles.

Terminons notre tour d’horizon de la position numéro un avec la deuxième portion : le releveur. Parfois, vous arrivez pour un seul frappeur, d’autres fois vous terminez le match avec la pression qui vient avec. Vous pouvez même commencer le match et on vous appelle l’ouvreur. La façon dont l’utilisation du releveur change si rapidement, on se demande à quoi ressemblera cette position en 2029.

Voici les 10 meilleurs releveurs de la dernière décennie. N’oubliez pas, ce n’est pas la science infuse!

1 – Aroldis Chapman (2010-2019)

Publicité

Les Reds étaient encore à jouer avec la possibilité de faire de lui un lanceur partant quand ils l’ont signé, mais après quatre apparitions au Match des étoiles avec l’équipe, ils ont heureusement laissé tomber cela. Les Cubs l’ont amené pour les aider à gagner une Série mondiale, mais il est retourné aux Yankees (qui l’a d’abord acquis de Cincinnati) pour essayer d’en gagner une autre.

2 – Kenley Jansen (2010-2019)

Directement de l’école Mariano Rivera, Jansen a été remarquablement constant depuis son arrivée à Los Angeles en 2010. Sa meilleure saison a été celle de 2017, quand il a mené la Ligue nationale avec 41 sauvetages et une moyenne de points mérités de 1,32.

3 – Craig Kimbrel (2010-2019)

Cela ne s’est pas bien passé avec les Cubs en 2019. Mais n’oublions pas ce qu’il a accompli. Il n’a cédé qu’un seul point mérité en 20 manches et deux tiers à sa saison recrue en 2010 et a été dominant à chaque saison par la suite, menant la MLB dans les sauvetages quatre fois et faisant sept équipes d’étoiles.

4 – Zack Britton (2011-2019)

Une fois que les Orioles l’ont mis dans l’enclos, il est devenu l’un des lanceurs les plus redoutés dans le baseball. Son plomb a été fondamentalement intouchable pendant plusieurs années, et il a été le pivot de certaines équipes des Orioles qui sont venu si près de finalement percer.

5 – Wade Davis (2010-2019)

Lui aussi, une fois que les Royals l’ont installé dans l’enclos en 2014, il a mis en place des moyennes de points mérités de 1,00, 0,94 et 1,87 de 2014 à 2016. Et, bien sûr, il a terminé le dernier match d’une Série mondiale.

Publicité

6 – David Robertson (2010- 2019)

Robertson a été l’un des meilleurs releveurs à chaque année de cette décennie. Il a mis la table pour Rivera pour la première moitié de la décennie et Chapman pour une bonne partie de la seconde moitié. Il est toujours bon, mais il n’est pas toujours apprécié à sa juste valeur.

7 – Fernando Rodney (2010-2019)

Il a beaucoup voyagé cette décennie. La longévité de Rodney est son argument de vente le plus célèbre, sa première apparition, à l’âge de 25 ans, étant le 4 mai 2002. Il est actuellement le seul joueur actif qui est né dans les années 1970 et il vient d’obtenir sa première bague de la Série mondiale.

8 – Greg Holland (2010- 2019)

Holland a été fantastique avec les Royals avant de rater la saison 2016, se remettant de la chirurgie de type Tommy John, mais il est revenu pour sauvegarder 41 matchs pour les Rockies en 2017. Depuis lors, il a été exceptionnel pour les Nationals et les DBacks.

9 – Dellin Betances (2011-2019)

Choix de huitième ronde au repêchage de la MLB en 2006 et issu d’une école secondaire de Brooklyn, Betances a passé toute sa carrière dans le pyjama bleu et blanc. Il a maintenu une moyenne de points mérités de 2.36 et un ratio de 14.6 retraits sur trois prises par neuf manches.

10 – Andrew Miller (2010-2019)

De 2014 à 2017, Miller a été l’un des bras les plus dominants à sortir de l’enclos. D’ailleurs, en 2016, Miller a retiré sur trois prises près de 50 % des frappeurs auxquels il a fait face alors qu’il accordait un but sur balle à un peu plus de 3 % de ceux-ci.

Mentions honorables à John Axford, Mark Melancon, Darren O’Day, Jonathan Papelbon et Brad Ziegler.

Default image
Sébastien Berrouard
Passionné de Baseball depuis ses neuf ans, soit depuis plus de 20 ans, il aime tout ce qui se rattache au plus grand passe-temps des américains. C'est donc avec grand plaisir qu'il analyse les faits et gestes des acteurs de la MLB.
Alleyop360Attitude Football