Les meilleurs joueurs d’utilité de la dernière décennie

L’année 2019 sonne le glas de la dernière décennie, ce qui nous donne l’occasion de faire un petit survol des dix dernières années. Dans les dernières semaines, nous avons analysé les positions du champ extérieur et intérieur, ainsi que les lanceurs. Nous avons alors classé les 10 meilleurs joueurs à chacune d’elles.

Mais qu’en est-il des joueurs d’utilité? Son mandat dans la MLB est défini par sa capacité à jouer partout sur le terrain et de rester une option offensive de grande qualité, peu importe où il joue sur le gazon et frappe dans l’alignement offensif.

Publicité

Voici les 10 meilleurs joueurs d’utilité de la dernière décennie. N’oubliez pas, ce n’est pas la science infuse!

1 – Ben Zobrist (2010-2019)

Zobrist, trois fois joueur étoile, a une carrière qui s’étend sur 14 saisons. Dans cette période, il a joué à quatre positions différentes, apparaissant à chaque endroit sur le diamant en plus de la position de lanceur et de receveur.

2 – Howie Kendrick (2010-2019)

Kendrick est moins polyvalent qu’il ne l’a déjà été, mais il reste que l’homme de 36 ans a fait la pluie et le beau temps dans la première moitié de la décennie et a bu à la Fontaine de Jouvence en 2019.

3 – Chris Taylor (2014-2019)

Taylor est ce genre de joueur utilitaire qui est si précieux à la plaque que vous devez trouver une place pour lui sur le terrain, et heureusement, il n’a aucun problème à s’adapter n’importe où. En 2018, il est apparu au deuxième but, à l’arrêt-court, au champ gauche et au champ centre, et a joué tous ces positions à merveille.

4 – Marwin Gonzalez (2012-2019)

Avec les Astros en 2017, il affiché une moyenne de .303, avec 23 longues balles et 90 points produits avec l’équipe championne. Et en 2018, il est apparu dans 24 matchs ou plus à quatre positions différentes.

Publicité

5 – Brock Holt (2012-2019)

Le frappeur gaucher a été connu pour sa polyvalence de position, comme en témoigne son année 2018 où il a joué au premier but, deuxième but, troisième but, arrêt-court, et aux deux coins du champ extérieur.

6 – Eduardo Escobar (2011-2019)

Bien qu’il ait été limité aux responsabilités de deuxième et troisième but avec les D-Backs, Escobar a l’expérience et la compétence tout autour de l’avant-champ. Avec les Twins, il a joué à toutes ces positions, même celle de receveur.

7 – Enrique Hernandez (2014-2019)

Hernandez sera à jamais une légende populaire à Los Angeles pour ces trois circuits et sept points produits contre les Cubs leur permettant de décrocher une place en Série mondiale en 2017. Le joueur de 28 ans a joué à toutes les positions en dehors de celle de receveur en 2018.

8 – Eduardo Nunez (2010-2019)

Autrefois considéré comme l’arrêt-court d’avenir des Yankees de New York, Nunez s’est plutôt installé en étant un joueur extrêmement fiable à plusieurs positions à travers les ligues majeures.

9 – Andrew Romine (2010-2019)

Alors qu’Hernandez a joué toutes les positions, sauf receveur et lanceur, Romine a joué toutes les positions, y compris lanceur et receveur…en un seul match. Avant de devenir seulement le sixième joueur à accomplir l’exploit, et le premier depuis 2001, Romine avait déjà illustré toute sa polyvalence.

10 – Yangervis Solarte (2014-2019)

Solarte est facilement l’un des joueurs d’utilité les plus sous-estimés au baseball. Bien qu’il ne soit pas une puissance offensive, le frappeur a longtemps été un joueur de champ intérieur polyvalent. Sa présence défensive aux multiples facettes a été à l’honneur, apparaissant au deuxième but, troisième but, arrêt-court et champ gauche en 2019.

Default image
Sébastien Berrouard
Passionné de Baseball depuis ses neuf ans, soit depuis plus de 20 ans, il aime tout ce qui se rattache au plus grand passe-temps des américains. C'est donc avec grand plaisir qu'il analyse les faits et gestes des acteurs de la MLB.
Alleyop360Attitude Football