Les demandes des Pirates pour Starling Marte sont connues

Depuis quelques semaines, le nom de Starling Marte circule sur le marché des transactions. En fait, depuis qu’il a annoncé avoir l’intention de jouer pour une équipe compétitive, le joueur de champ extérieur fait l’objet de plusieurs rumeurs. On parle notamment des Mets, une équipe qui a été citée par le voltigeur comme destination de choix, mais une équipe qui a mis la main sur un joueur de champ centre (Jake Marisnick) hier.

Il n’était toutefois pas clair si les Pirates voulaient l’échanger ou non. Toutefois, il semblerait que la formation de la Pennsylvanie soit maintenant prête à échanger le successeur d’Andrew McCutchen puisqu’un prix aurait été établi. On parle ici d’un jeune receveur avec du potentiel.

Publicité

C’est ce que rapporte Jon Heyman.

Les Jays dans la course?

C’est là que les choses deviennent intéressantes pour les Blue Jays. Comme on le sait, l’équipe se cherche des lanceurs à profusion, mais il y a aussi un besoin clair au champ centre afin de compléter le duo Lourdes Gurriel Jr. et Randal Grichuk.

Voici plusieurs raisons, outre le besoin d’un voltigeur, pour lesquelles une transaction envoyant Starling Marte à Toronto serait logique :

Publicité
  • Il est sous contrat pour deux autres années et il gagnera 24 millions de dollars au total. Le terme et le salaire sont bons ;
  • Ben Cherington, le nouveau shérif des Pirates, a travaillé à Toronto lors des dernières années ;
  • Les Jays regorgent de jeunes espoirs au poste de receveur. Outre Danny Jansen et Reese McGuire dans les Majeures, Gabriel Moreno (A), Alejandro Kirk (A, A+) ainsi que Riley Adams (A+, AA) sont tous des espoirs qui font partie du top-30 de l’équipe. Ils peuvent se permettre de payer la note.

Par contre, il faut considérer ceci : les Jays n’ont pas contacté les Pirates pour s’enquérir de sa disponibilité. Cela a été rapporté il y a quelques jours et Ben Nicholson-Smith l’a affirmé ce matin.

Il y a aussi le fait que Marte veut jouer pour une équipe compétitive en 2020, mais il n’est pas maître de sa destinée. Et les Jays, sans être compétitifs, le seront quand même plus que les Pirates – surtout avec un Marte au bâton et dans le champ centre.

Publicité

Jusqu’à nouvel ordre, même si ce serait logique, oublions l’arrivée de Starling Marte à Toronto.

Interactions du lecteur