Les Angels n’ont peut-être pas terminé leur magasinage

kluber-internal

Hier soir, les Angels de Los Angeles ont réussi un grand coup, ce que les partisans attendaient depuis un bon moment déjà. Cela offre aux Angels l’un des alignements offensifs les plus profonds de l’Américaine.

Si tout le monde est en forme, les lanceurs adverses sont mieux de l’être aussi.

Publicité

Par contre, vous savez comme moi que le véritable problème des Angels n’a jamais été au bâton, mais bien sur le monticule. Voilà pourquoi la déception était grande quand les Yankees leur ont coupé l’herbe sous le pied dans le dossier Gerrit Cole – tout comme Stephen Strasburg et Zack Wheeler, qui ont tous deux choisi de rester dans l’Est de la Nationale.

Toutefois, tel que souligné dans un texte hier, le fait de voir Cole signer dans le Bronx n’est pas idéal, mais n’est pas une catastrophe pour autant… à condition de voir l’équipe signer des lanceurs.

Avec le 79 millions de dollars de différence entre les ententes de Rendon et de Cole, les Angels peuvent se payer des lanceurs. Voilà pourquoi des gars comme Corey Kluber, Carlos Carrasco, Madison Bumgarner, Hyun-Jin Ryu, Dallas Keuchel et Jon Gray sont tous dans la mire de la bande à Mike Trout.

Publicité

Que ce soit via des transactions ou une signature d’agent libre, les Angels savent qu’il est temps de capitaliser. Avec les Astros qui ne seront pas meilleurs (en théorie) que l’année dernière, une brèche semble s’ouvrir dans la division. Il est donc temps de mettre sur le monticule des joueurs capables de manger des manches de qualité.

Comme quoi même avec un contrat à la Rendon, l’hiver de l’équipe est loin d’être terminé.

10e manche

  • Un homme heureux.

  • Un homme moins heureux.

Publicité
  • Bonne prise pour les Rockies.

Interactions du lecteur