Les Angels de Los Angeles ne veulent pas changer de nom d’équipe

Mike Trout

Hier soir était une journée importante pour l’avenir des Angels de Los Angeles. Tel que rapporté il y a quelques semaines par mon collègue Sébastien Berrouard, le proprio des Angels, Arte Moreno, a accepté d’acheter le Angel Stadium au coût de 325 millions de dollars.

Et c’est hier que cela s’est conclu, en vertu du vote du conseil de ville.

Publicité

M. Moreno a donc le droit de décider s’il veut rester dans le stade et le rénover à ses frais (maintenant que sa compagnie possède le stade et que ce n’est plus la propriété de la ville) ou s’il veut en construire un nouveau. Il doit par contre le faire à Anaheim puisqu’il s’est engagé à rester en ville jusqu’en 2050.

D’ailleurs, en parlant de la ville d’Anaheim, les membres du conseil auraient bien aimé que l’équipe change de nom afin de redevenir les Angels d’Anaheim. La demande aurait été faite à deux reprises, mais les Angels ont toujours refusé.

Publicité

Pour en revenir au stade, le plan est de promouvoir les environs. Puisque la vente inclut aussi les stationnements environnants, le but serait de rendre le coin plus commercial afin d’attirer plus de gens dans les environs lors des jours de match, mais aussi en tout temps.

Publicité

Évidemment, en premier lieu, le plan est de décider s’il rénovera le Angel Stadium ou s’il en construira un autre. Mais s’il rénove, il faut s’attendre à de grands changements dans ce coin-là.

Interactions du lecteur