Le règne des Astros pourrait tirer à sa fin

800

Si la division Ouest de la Ligue américaine n’était pas déjà la division la plus profonde de la Ligue américaine, elle l’est maintenant. Au total, cette dernière a été techniquement la meilleur des trois divisions de l’Américaine avec une fiche moyenne de 84-77 en 2019. Le seul argument contre l’idée qu’elle était en fait la meilleure division de la ligue était que seuls les Astros et les A’s étaient bons. Ce n’est plus le cas. Parce que seule la reconstruction des Mariners les placent hors de la course.

Fraîchement dans la foulée de la signature des Angels de Los Angeles de la superstar Anthony Rendon à un contrat de 245 millions de dollars mercredi, les Rangers du Texas ont répondu avec la bouche de leurs canons dimanche. En effet, ils obtiennent le deux fois récipiendaire du trophée Cy Young Corey Kluber dans un échange avec les Indians de Cleveland.

Publicité

Si Kluber met la saison 2019 derrière lui et revient à sa forme d’antan, les Rangers auront potentiellement la meilleure rotation de partants dans la Ligue américaine la saison prochaine. Avant d’obtenir Kluber, les Rangers ont signé droitiers Kyle Gibson et Jordan Lyles pour se joindre à une rotation qui a comportait déjà Lance Lynn et Mike Minor.

La dynamique dans la division ouest est en train de changer, en grande partie en raison des mouvements que les Rangers ont fait cette intersaison. Il n’y a plus que les Astros et les autres. Pour la première fois depuis 2017, quand Houston semblait être la franchise modèle du baseball pour les années à venir, il y a une certaine incertitude dans la division.

Les Astros de Houston sont toujours les grands favoris, mais ils pourraient ne pas être la même équipe qu’ils étaient au cours des trois dernières saisons. Même en mettant de côté les sanctions qui pourraient provenir de l’enquête de la MLB sur les accusations de vol des signaux contre eux, leur situation salariale menace de brimer leur suprématie récente.

Publicité

Ils ont déjà perdu l’as droitier Gerrit Cole au profit des Yankees de New York. Et selon Ken Rosenthal, leurs préoccupations au sujet de leur masse salariale sont si fortes qu’ils envisagent même de négocier une transaction impliquant l’arrêt-court Carlos Correa.

Pour leur part, les Athletics d’Oakland ressemblent encore à l’équipe qui a signé une deuxième saison consécutive de 97 victoires en 2019. Et en ajoutant Rendon et Dylan Bundy à Mike Trout, Shohei Ohtani, Justin Upton, l’objectif des Angels semble être de se frayer un chemin vers les séries éliminatoires en 2020.

Publicité

Tout cela place les Astros dans une situation précaire. Sauront-ils faire face à la musique?

Interactions du lecteur