Le mariage parfait entre Kole Calhoun et les D-Backs

Après le départ d’Adam Jones et de Steven Souza Jr, le besoin d’un joueur de champ droit était criant chez les Diamondbacks. C’est là que la signature de Kole Calhoun, qui a d’ailleurs été officialisée lundi, prend tout son sens.

Lui rapportant 16 millions de dollars sur une période de deux ans, l’entente comprend également une clause permettant à l’équipe d’y ajouter une saison supplémentaire, en 2022. Cette option possède une valeur de 9M$.

Publicité

Mike Hazen, directeur-général de l’organisation, se réjouit de cette union, comme le rapporte Steve Gilbert de MLB.com :

« Je pense que c’était un choix assez naturel pour nous. Notre champ extérieur était certainement un domaine sur lequel nous avons passé du temps cette saison. Nous pensons que sa combinaison de compétences défensives, offensives, sa finesse et sa puissance sur les buts nous convient très bien. Nous aimons son style, sa façon de jouer. Il a été l’une de nos premières cibles pour la saison morte. »

– Mike Hazen

Lorsque que Hazen souligne que Calhoun avait été une de leurs premières cibles, il pèse ses mots. En fait, c’est que le voltigeur a reçu un appel en provenance de l’Arizona le jour même où les Angels ont décidé de ne pas appliquer son option pour 2020.

Cet intérêt immédiat a charmé le vétéran de 32 ans, toujours selon les dires recueillis par Gilbert :

« Directement depuis le début, je pense pour moi […], je veux être dans une équipe qui veut de moi. Et recevoir cet appel téléphonique le tout premier jour, les Diamondbacks si engagés, c’était quelque quelque chose qui fonctionnait et évidemment un endroit où je voulais vraiment être. »

– Kole Calhoun

Natif de Buckeye, une banlieue de Phoenix, l’ancien d’Arizona State University a grandi en regardant les D-Backs à l’oeuvre. Il se rappelle notamment la finale de 2001, où son équipe favorite a vaincu les Yankees de New York au septième match de la Série mondiale.

Publicité

Pour lui, c’est un rêve qui devient réalité que de faire partie de la formation qu’il admirait en grandissant.

Sur le terrain

Calhoun faisait partie des Angels depuis son arrivée dans le baseball majeur, en 2012. Il s’y est notamment distingué trois ans plus tard, en 2015, lorsqu’il remportait le Gant doré de la Ligue américaine.

L’an dernier, il a frappé un sommet personnel de 33 circuits, ajoutant aussi 74 points produits en 152 matchs. Au cours de ces rencontres, il a maintenu une moyenne au bâton de .232.

L’état-major s’attend de lui à ce qu’il soit un frappeur de routine, chose qu’il peut très bien faire. Hazen souligne toutefois qu’il obtiendra parfois des congés, probablement lorsque des lanceurs gauchers sont au monticule.

Default image
William Thériault
Combinant jeunesse, fougue et ambition, il a fait son entrée dans le paysage médiatique en 2016. Étudiant en journalisme au Cégep de Jonquière, il fait partie de Passion MLB, mais aussi d'AlleyOop360 et de la radio CKAJ 92.5 FM.
Alleyop360Attitude Football