Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La nouvelle acquisition des Jays pourrait être utilisée en relève

Après avoir mis la main sur Tanner Roark et sur Chase Anderson, les Blue Jays de Toronto ont procédé hier soir à l’acquisition d’un troisième lanceur. Shun Yamaguchi, qui débarque en ville en provenance du Japon, est donc la plus récente acquisition de l’équipe afin de pallier au manque de lanceurs.

En voyant cette signature, certains jeunes ont dû se demander à quel point l’organisation leur fait confiance. Après tout, la porte était grande ouverte pour eux il y a quelques semaines, mais l’arrivée de trois partants (et le retour au jeu de Matt Shoemaker) leur coupe quelques options.

Publicité

À moins que Yamaguchi ne soit pas utilisé comme partant, mais bien en relève? Il s’agit d’une possibilité, selon Mark Shapiro.

La saison dernière, le lanceur a obtenu 188 retraits sur trois prises en 170 manches lancées. En y ajoutant sa moyenne de points mérités de 2.78, il est à se demander pourquoi les Jays veulent l’envoyer en relève.

Publicité

Il peut nous amener de la flexibilité pour le reste de la saison morte parce qu’il reste encore du temps avant le début de la saison. (…) Il est versatile, a des atouts comme releveur et il peut aussi nous aider à construire une rotation. – Atkins

Il y a peut-être le désir de laisser un peu de place aux jeunes, mais aussi le fait qu’il a le profil d’un joueur qui peut obtenir du succès en relève. Et entre vous et moi, si Ken Giles est échangé, j’ai le sentiment qu’il pourrait avoir sa chance pour closer des matchs, lui qui a déjà de l’expérience dans le domaine.

Le camp d’entraînement sera donc très important puisque plusieurs lanceurs se battront pour des postes. Voyons voir ce que Yamaguchi sera en mesure d’offrir aux Jays.

Publicité

10e manche

  • Socrates Brito s’est trouvé un emploi à Pittsburgh.