La MLB établit un nouveau record de revenus

Pour une 17e année consécutive, la MLB a établi un record au niveau de ses revenus bruts. Si en 2018, elle avait conclu l’année avec 10.3 milliards $, cette année, elle termine avec 10.7 milliards $.

La ligue a passé la marque des 10 milliards en 2017 dernier après avoir vu une forte croissance au niveau de ses revenus. Puis la tendance s’est maintenue jusqu’ici et devrait continuer dans les prochaines années alors que l’entente d’une valeur de 5.1 milliards $ avec Fox débutera en 2022 pour se terminer en 2028. On ne peut négliger l’entente de Nike non plus, celle-ci commence en 2020 et est d’une valeur de 1 milliard.

Publicité

Bref, la MLB devrait continuer de faire de l’argent. Toutefois, cette grande partie de revenus est liée aux droits de diffusion ainsi que de prolongation ou de nouveaux contrats concernant les commanditaires.

Les revenus aux tourniquets demeurent toutefois stables malgré une baisse d’assistance.

Publicité

En fait, depuis l’ère Bud Selig en 1992, la MLB a vu ses revenus grimpés de 386%. À l’époque, on parlait de 1.2 milliard $.

Il ne faut pas se leurrer. La MLB fait de l’argent. Elle fait certes face à plusieurs défis, tels que les assistances et la longueur des matchs, mais le circuit est toutefois proactif, du moins le plus souvent possible afin de trouver des solutions.

Ce n’est pas aussi simple que ça, mais quand tu fais 10.7 milliards $ de revenus, dont un bon pourcentage de profit, tu peux te permettre de prendre du temps sur certains trucs.

Publicité

Financièrement, le baseball est en «santé», pour le reste, seul l’avenir nous le dira.

Interactions du lecteur