Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Cody Allen veut une seconde chance

Cody Allen, ancien releveur des Indians de Cleveland, aspire à un retour dans la MLB, selon Paul Hoynes, de cleveland.com.

Il a tenu une séance d’entraînement privée à Dallas, vendredi, où 19 organisations se sont présentées. Les Indians brillaient toutefois par leur absence.

Publicité

Au cours de la session, qui était d’ailleurs sa première de la saison morte, le droitier de 31 ans a atteint les 89-90 miles à l’heure avec sa balle rapide, tandis que sa balle courbe touchait les 81-82 miles à l’heure.

Reste à voir si ce sont des vitesses suffisantes pour qu’une équipe accepte de lui donner une seconde chance, lui qui n’a pas lancé chez les professionnels depuis fin juillet.

Reconnu pour son efficacité lors de son passage à Cleveland, tout s’est pourtant compliqué pour Allen en 2018 : plus de coups sûrs et de points accordés, moins de retraits générés.

Publicité

Malgré une année plus difficile, les Angels de Los Angeles lui ont accordé un contrat d’une valeur de 8,5M$ pour un an, chance sur laquelle le lanceur n’a pas su capitaliser.

Ce n’est qu’après 23 manches lancées ainsi qu’un piètre rendement que les Angels ont décidé de couper les ponts avec lui, pour qu’il soit ensuite récupéré par les Red Wings de Rochester, affiliation AAA des Twins du Minnesota. 11 apparitions au monticule plus tard, le releveur se retrouvait sans contrat.

Publicité

Même si ses performances sur le terrain ont eu un impact significatif dans sa chute, le fait que sa balle rapide passe de 95 miles à l’heure à 92,3 y était certainement pour quelque chose. La clé s’il désire décrocher un contrat, ce sera de travailler sur la vélocité de ses lancers.