Didi Gregorius serait-il le candidat parfait pour les Brewers?

Didi Gregorius, New York Yankees

Après avoir disputé seulement 82 matchs avec les Yankees de New York en 2019, Didi Gregorius se trouve maintenant sur le marché des agents libres. Il a été ralenti par la fameuse opération de type Tomy John au début de la dernière saison. Les Yankees ne devraient pas lui proposer de nouveau contrat, alors c’est à se demander où évoluera le joueur d’arrêt-cour la saison prochaine.

Les Brewers, les Phillies et les Reds ont démontré de l’intérêt envers Gregorius. Ken Rosenthal, un insider bien connu du réseau MLB Network, pense que le fit parfait pour Gregorius serait à Milwaukee.

Publicité

Les Brewers ont terminé 30e pour l’OPS à la position d’arrêt-court lors de la dernière campagne. La venue de Didi Gregorius pourrait assurément changer la donne. Âgé de 30 ans, il a encore de belles années devant lui, alors il est peu plausible de le voir signer un contrat d’une durée d’une saison. Un contrat à long terme serait plus envisageable dans son cas.

Les Brewers ont besoin de compétition à la position d’arrêt-court. Bien qu’Orlando Arcia soit rempli de potentiel, il y a encore quelques lacunes au niveau offensif chez le joueur de 25 ans. Luis Urías peut être une solution, mais il est encore très jeune. C’est pourquoi, selon moi, Gregorius serait un bon move pour Milwaukee.

Publicité

Pourrait-il accepter moins d’argent pour rester à New York?

Le tout dépendra du contrat offert. Comme je l’ai mentionné plus tôt, un contrat à long terme serait plus approprié dans son cas, puisqu’il est âgé de 30 ans. Partout autour de la ligue, on peut voir que les bons joueurs d’arrêt-court sont âgés entre 23 et 28 ans, et cet élément pourrait avoir des répercussions sur un contrat à long terme. Ce n’est pas toutes les équipes qui veulent faire jouer un gars de 30 ans à cette position. Selon Rosenthal, Gregorius peut toutefois encore jouer à l’arrêt-court pour encore quelques années à un haut niveau.

S’il a deux offres sur la table incluant une offre d’un contrat d’un an et une autre d’un contrat de plusieurs saisons, il serait logique qu’il accepte le contrat d’une plus longue durée. Pourrait-il accepter moins d’argent pour rester à New York? On pense que oui. Mais si Gregorius était dans les plans des Yankees, ils lui auraient déjà fait une offre de contrat.

Publicité

En 82 matchs l’an dernier, il a maintenu une moyenne au bâton de .238 en cognant 16 longues balles en plus d’ajouter 61 points produits. Oui, il a connu une saison plus difficile, mais il faut prendre en compte qu’il a été opéré en début de saison.

Interactions du lecteur