Les Blue Jays commencent leur magasinage d’entre-saison

Les Blue Jays sortent d’une saison assez difficile. Le club de Toronto a terminé la saison avec un dossier de 67 victoires et 95 défaites. Nous avons pu observer quelques points positifs de cette saison en dents de scie comme le progrès de leurs jeunes joueurs tels que Bo Bichette, Vlad Guerrero Jr., et Cavan Biggio.

Toutefois, c’est au monticule où la saison des Blue Jays s’est jouée. Le club torontois a employé pas moins de 39 lanceurs partants différents cette saison, ce qui veut dire qu’il y avait environ un nouveau lanceur à chaque quatre matchs. Les lanceurs des Jays ont maintenu une piètre moyenne de 5.25 points mérités par match.

Publicité

Ceci étant dit, les Blue Jays savent exactement sur quoi travailler lors du prochain entre-saison, leurs problèmes de lanceurs. Ils ont fait un pas dans la bonne direction en faisant l’acquisition de l’ancien lanceur des Brewers, Chase Anderson.

Le magasinage ne s’arrêtera pas là

Les besoins criants des Jays au monticule seront à surveiller lors des prochains mois. Bien que l’équipe accorde une grande importance au choix de repêchages, il existe des lanceurs auxquels les Jays pourraient surveiller avec intérêt.

Jake Odorizzi et Zack Wheeler, pourraient avoir du sens à Toronto. Par contre, si les enchères pour ces lanceurs dépassent la zone de confort de l’équipe, des lanceurs comme Jordan Lyles, Michael Pineda ou bien Rick Porcello ne coûteraient que de l’argent à Toronto. Et l’argent, ils en ont. Même avec l’acquisition d’Anderson (14 millions) et le contrat de Troy Tulowitzki, on estime que la masse salariale des Jays pourrait être une des plus basses de la ligue lors de la prochaine saison.

Publicité

Le club a alors la flexibilité d’acquérir de gros contrats en vue de la prochaine campagne. Pourrait-on voir les Jays tenter le coup de circuit et faire des offres à Gerrit Cole et Stephen Strasburg? Sûrement pas. Bien qu’ils aient l’argent pour le faire, il serait très surprenant de voir Toronto tenter ceci.

Chose certaine, les Blue Jays devront mettre la main sur au moins deux lanceurs de qualité pour espérer connaître une meilleure saison que celle qui vient tout juste de finir.

 

 

Publicité

 

Interactions du lecteur