La MLB ne peut pas garantir de la constance dans la constitution des balles

baseball-640x430

Les Dodgers de Los Angeles ont établi un record de la MLB avec huit coups de circuit le jour de l’ouverture de la saison 2019 et 14 au total dans la série de quatre matchs contre les Diamondbacks de l’Arizona.

Les équipes ont combiné un record de 6 776 coups de circuit cette saison, brisant la marque précédente fixée en 2017 par 671 de plus. Avant la saison 2017, le record de la MLB pour le plus grand nombre de coups de circuit en une seule saison était de 5 693 en 2000.

Publicité

La poussée de cette saison a alimenté la spéculation que la composition des balles avait de nouveau été modifiée.

« Évidemment, la balle de l’an dernier était différente des années précédentes, » a dit le directeur-général des Phillies Matt Klentak.

David Forst, directeur-général des A’s a convenu que «la science est la preuve indiscutable» que la balle de 2019 a été assez différente pour avoir un impact matériel sur le jeu.

« Je ne peux parler qu’au nom de notre organisation, mais ce que nous voulons, c’est de la constance et nous allons bâtir une équipe autour de cela », a dit Forst.

Malheureusement, ce genre de constance pourrait être impossible à trouver, du moins avant la saison 2020. Selon des sources de la ligue, la MLB n’est pas convaincue que la balle peut-être rendue complètement normalisée sans réviser le processus de fabrication.

Cela signifierait que tout changement dans le soi-disant « jus » de la balle à ce jour n’était pas intentionnel, comme le commissaire Rob Manfred l’a répété à plusieurs reprises. Cela implique donc que tant que les balles sont faites à la main et composées de matériaux naturels, la Ligue pourrait ne jamais être en mesure de contrôler avec une précision suffisante le comportement de la petite sphère.

Publicité

Un problème important est la question de l’évaluation des joueurs. Que faut-il retenir des chiffres de 2019?

« Il est difficile de prédire à quel point ce que nous voyons sur le terrain est attribuable à la balle, » a ajouté le dirigeant des Angels Billy Eppler.

Certains comparent même cela à l’époque du dopage, mais on repassera.

Il y a aussi des préoccupations plus inédites. Avec la balle des ligues majeures mise en œuvre dans certains niveaux des mineures, cela a fait une transition douloureuse pour les lanceurs entre les niveaux, confondant les dépisteurs et démoralisant les jeunes joueurs.

Publicité

La balle risque donc de voyager à nouveau lors de la saison 2020.

Interactions du lecteur