Kyle Gibson et les Rangers s’entendent sur les modalités d’un contrat

Il ne fait aucun doute que Kyle Gibson a connu des ennuis cette saison. Cependant, ces difficultés pourraient être attribuées à son combat contre la colite ulcéreuse pendant la majeure partie de la dernière campagne. Il a affiché une moyenne de points mérités sous la barre des 3.85 dans deux des cinq dernières saisons et maintenant il est libre comme l’air. Plusieurs équipes se sont déjà intéressées à ajouter Gibson, mais une a eu le dernier mot

Les Rangers du Texas et Kyle Gibson se sont entendus sur les modalités d’un contrat, selon Ken Rosenthal de The Athletic. Gibson a été un choix de 36e ronde des Phillies de Philadelphie en 2006 et un choix de première ronde des Twins du Minnesota en 2009. Il a maintenu une moyenne de 4.86 l’an dernier.

Publicité

Gibson s’est fait remarquer même dans un marché qui comprend plusieurs lanceurs de haut calibre. Sa signature réduit encore le bassin de partants disponibles.

En excluant la saison de l’an dernier, Gibson a lancé pour une moyenne de 4.31 de 2015 à 2018. Il n’a jamais été considéré comme un « as », mais il a mis en place quelques chiffres respectables tout en lançant pour certaines équipes très mauvaises.

Publicité

Malgré ses problème de santé, il s’est classé parmi les 20 premiers pour ce qui est des victoires, des coups sûrs, des points produits et des points mérités. Il entrera dans sa saison de 32 ans et il  y quelque chose d’intéressant pour les Rangers à signer le bras droit de Gibson.

Le pourcentage de balles au sol de Gibson est une chose qui est attrayante pour les Rangers, une équipe avec un champ intérieur défensif solide et qui pourrait se régaler des balles au sol produites par Gibson.

Il est vrai que ce n’est pas une signature sexy, et on peut douter que Gibson a le potentiel d’exploser comme Lance Lynn l’a fait l’année dernière. Mais il peut combler un trou dans l’alignement des Rangers, eux qui se battront pour une place en séries en 2020. Ces derniers sortent d’une saison 78-84, qui les a vus terminer troisièmes dans l’Ouest de la Ligue américaine et rater les séries éliminatoires pour une troisième année consécutive.

Default image
Sébastien Berrouard
Passionné de Baseball depuis ses neuf ans, soit depuis plus de 20 ans, il aime tout ce qui se rattache au plus grand passe-temps des américains. C'est donc avec grand plaisir qu'il analyse les faits et gestes des acteurs de la MLB.
Alleyop360Attitude Football