Dellin Betances : une valeur sûre plutôt qu’un risque

Malgré tout. Malgré une saison qui était loin d’être à la hauteur de ses attentes. En fait, très loin de ce que l’on espère avant de devenir agent libre, Dellin Betances est quand même le meilleur releveur de disponible.

On peut dire que 2019 fut une saison perdue pour Dellin Betances. Ce qui devait être ses débuts, le 15 septembre, s’est avéré être son match final de la saison. C’était quoi les chances?

Publicité

Le grand releveur de 6 pieds et 8 pouces a été sur les lignes de côtés à cause d’une blessure à l’épaule puis lorsqu’il est revenu… il s’est blessé à au talon d’Achilles droit. On a vu mieux.

https://twitter.com/MaxWildstein/status/1199817993305411584

Par contre, ce choix de 8e ronde en 2006 est un releveur de choix. À 32 ans, il pourrait porter un nouvel uniforme pour la première fois de sa carrière. Mais où aboutira-t-il?

Non seulement, dans ses saisons précédentes, il s’est avéré un pion important chez les Yankees, mais en plus sa blessure n’a pas d’être opéré et devrait être rétablie à 100% en décembre. C’est quelque chose à ne pas négliger.

Une entente à long terme n’est toutefois peut-être pas dans les plans pour lui. Cela dit, une entente d’un an pourrait lui permettre de récupérer de cette saison perdue pour le marché de 2020-2021.

Publicité

Ce qui est intéressant, c’est que Betances profite d’un marché d’agents libres où il n’y a pas grand-chose du côté des releveurs. Les Yankees travaillent un nouveau contrat avec Aroldis Chapman tandis que les Braves ont signé Will Smith et Chris Martin très rapidement. Il n’y a pas grand-chose à se mettre sous la dent. Il y avait bien Drew Pomeranz, mais il a signé avec les Padres.

Photo : twitter @Yankees

Bien sûr, les équipes à la recherche de lanceurs dans leur enclos pourraient être tentées par le marché des transactions, sauf que pour obtenir un releveur de qualité, ils devront donner. Tandis que Betances ne coûte que de l’argent.

L’artilleur a été quatre fois de l’équipe d’Étoiles dans sa carrière et ce n’est pas une seule saison qui lui enlèvera ça. Honnêtement, il risque d’offrir du baseball de plus grande qualité que Pomeranz.

Avec 36 sauvetages en carrière et 621 retraits sur des prises, pourquoi s’en priver?

Source : MLB

Default image
Alexandra Philibert
Alleyop360Attitude Football