Cinq équipes qui ont des choses à prouver durant l’entre-saison

5 équipes qui ont des choses à prouver

Chaque nouvelle saison ne commence pas lorsque le premier tir est lancé au match inaugural ou encore lors de l’ouverture des camps d’entrainement.

Elle commence au lendemain du dernier match de la Série mondiale, alors que les dirigeants des équipes feront tout en leur pouvoir afin d’offrir le meilleur produit sur le terrain pour les partisans et, ultimement, remporter le championnat. Certes, chaque équipe a toujours quelque chose à prouver, or plus particulièrement cinq d’entre-elles se doivent d’en faire plus durant l’entre-saison.

Publicité

Angels de Los Angeles

Chaque saison qui passe est une saison qui se rapproche du ralentissement de carrière pour un des meilleurs joueurs de l’histoire du baseball, Mike Trout. Avec l’arrivée en poste d’un Joe Maddon à titre de gérant et n’ayant connu la victoire que 72 fois en 2019, il est tangible que les Angels veulent des résultats à court terme. Le nom du joueur autonome Gerrit Cole est sur toute les lèvres à Anaheim, lui qui est un produit local, de surcroît.

trout
Mike Trout – Photo : For The Win – USA Today

Indians de Cleveland

La fin de saison 2018 aura été frustrante au plus haut point pour tout fan des Indians. Évoluant dans la division la plus faible des Majeures, ils ont vu les Twins du Minnesota leur ravir le premier rang de la division, premier rang qui leur était pourtant tout destiné aux yeux de plusieurs en début de saison.

Quelles directions prendront les Indians? Des rumeurs stipulent que la direction chercherait peut-être à échanger Francisco Lindor, lui qui deviendra agent libre à la fin de la saison 2021. Avec les White Sox qui leur soufflent dans le cou et la présence des Twins, le statu quo n’est pas une option pour eux.

Publicité

Phillies de Philadelphie

On a attribué les déboires de l’équipe en 2019 au gérant Gabe Kapler. De ce fait, Joe Girardi s’amène donc en grande pompe afin de réussir là où son prédécesseur a échoué. Ça fait un bail que les Phillies n’ont pas connu le baseball d’automne, eux qui ont, quand même, la cinquième plus longue disette en ce sens des 30 équipes. Philadelphie est « patchée » d’agents libres qui allaient tous « sauver » l’équipe, or, ce ne fut pas le cas. Disons que l’acquisition de lanceurs, partants et relèves, ne leur nuirait pas…

Rockies du Colorado

Le Colorado a goûté aux séries en 2017 et 2018, cependant la saison 2019 aura été éprouvante dans leur cas, leur fiche de seulement 71 victoires le prouvant. Ayant dans leurs rangs le meilleur joueur de troisième coussin de la MLB en Nolan Arenado, les Rockies devront redevenir une équipe de premier plan à court terme, car ce dernier possède une clause échappatoire à son contrat après la saison 2021!

Publicité
Nolan Arenado, le puissant frappeur des Rockies du Colorado – Crédit Photo/Getty Images

White Six de Chicago

Est-ce que 2020 sera l’année d’éclosion de l’autre équipe de Chicago? Ils ont plusieurs jeunes joueurs à surveiller la saison prochaine, nommons Tim Anderson, Eloy Jimenez et Yoan Moncada à titre d’exemple. Pour rivaliser contre les gros clubs, il sera impératif pour eux d’améliorer leur rotation de partant. Un sacre dans la centrale dans l’Américaine est un long shot, or qui sait?

Interactions du lecteur