Aroldis Chapman veut renégocier son contrat

Chapman

D’ici demain, Aroldis Chapman a l’option de devenir agent libre. Le closer des Yankees, qui avait signé un contrat de cinq ans évalué à 86 millions de dollars à l’aube de la saison 2017, détient une option de sortie en vue des deux dernières années – et des 30 derniers millions de dollars.

Le plan du lanceur, c’est de négocier un meilleur contrat avec les Yankees. Le lanceur veut rester à New York, mais il aimerait que son contrat soir un brin plus imposant. S’il n’arrive pas à s’entendre avec eux, il deviendra tout simplement agent libre en se sortant de son contrat.

Publicité

Peu importe le scénario, il n’écoulera donc pas les deux dernières années de son contrat tel quel. Il y aura du changement.

On ne sait pas exactement quelles sont ses demandes salariales ni à quel point les négociations entre les deux clans vont bien.

Publicité

S’il venait à quitter New York, les Yankees lui offriraient une offre qualificative (qu’il refusera) afin de le rattacher à un choix au repêchage et ainsi, obtenir une compensation s’il venait à quitter. Ce n’est toutefois pas l’objectif de Chapman, qui se plaît dans le Bronx.

Rappelons qu’il a été échangé des Reds aux Yankees en vue de la saison 2016. Il avait alors pris le chemin de Chicago et, après sa conquête de la Série mondiale, a signé son gros contrat à New York. Il détient le record du plus gros contrat de l’histoire pour un releveur.

Publicité

Il n’est toutefois plus aussi fiable – et aussi jeune – que lors de la signature de ce contrat-là. Voyons voir comment le dossier sera géré.

Interactions du lecteur