A.J. Hinch avait une entente tacite avec Gerrit Cole

Publicité

Plus la poussière retombe, plus on en apprend sur les coulisses de la Série mondiale. Parfois des choses rigolotes, mais surtout des choses intéressantes.

Le dossier de l’utilisation, ou plutôt de la non-utilisation, de Gerrit Cole par A.J. Hinch fait couler beaucoup d’encre.

Publicité
Publicité

Plusieurs martèlent que Hinch aurait dû sortir son lanceur pour gagner cette Série mondiale. À ce sujet, A.J. Hinch s’est largement défendu en disant qu’il ne l’aurait fait que si sa formation était en position gagnante.

Par la suite, la réaction pour le moins « ordinaire » de Cole en disant à un porte-parole des Astros qu’il n’était pas un employé de Houston a fait la manchette. Signe que l’artilleur aurait aimé être sur la butte?

Peut-être bien, mais selon Hinch, les deux avaient une entente claire à ce sujet.

Publicité
Publicité

En aucun cas, Gerrit Cole ne serait amené sur le monticule ni si l’équipe adverse menait.

Est-ce vraiment une règle tacite ou Hinch essaie de s’en sortir tant bien que mal en passant son joueur sous le bus? Difficile à dire, mais en tant normal, un lanceur de la trempe de Cole veut aller aider son équipe. Il me semble qu’il lève la main bien haut. Je pense notamment à Chris Sale l’an passé avec Boston. Bon, je sais que le contexte n’est pas tout à fait pareil, mais le principe est le même.

Je persiste à croire que Cole aurait dû sortir, peu importe le contexte. C’est une excuse facile et un non-sens à mes yeux de se dire que tu ne sors pas ton meilleur lanceur cette année en séries dans un match numéro 7 lorsqu’il est disponible.

Enfin bref, on sait tous que les chances de revoir Cole à Houston sont quasi inexistantes. Cole ira ailleurs empocher des millions et Hinch devra vivre avec cette décision.

Publicité
Publicité

Publicité

Interactions du lecteur