Yadier Molina propulse les Cards vers la victoire

C’est le dos accolé au mur que les Cardinals de St-Louis accueillaient de nouveau au Busch Stadium les Braves d’Atlanta, dans ce quatrième match de cette excitante série disputée au meilleur de cinq. Pour l’occasion, c’est Dallas Keuchel qui a reçu la confiance de son gérant Brian Snitker dans l’optique de fermer les livres de cette série. Pour St-Louis, le gérant Mike Shildt a confié la balle à Dakota Hudson dans l’espoir, lui, de ne pas voir la saison 2019 des siens prendre fin.

Les Cards ont démarré sur les chapeaux de roues

Avec deux retraits dans la première manche, Paul Goldschmidt - qui d’autre? - a donné les devants aux siens avec un circuit solo au champ gauche. Visiblement, ce fait d’armes a été inspirant puisque le frappeur suivant, Marcell Ozuna, a lui aussi frappé une longue balle au champ gauche pour donner les devants à St-Louis 2-0.

La réplique pour Atlanta est survenue en troisième alors que Ozzie Albies a poussé son coéquipier Dansby Swanson du troisième au marbre sur un ballon sacrifice.

Les Cards se sont redonné deux points d’avance en quatrième alors que Marcell Ozuna, qui joue du baseball inspirant dans cette série, a cogné son deuxième circuit du match aux dépens de Keuchel.

Dès la manche suivante, les Braves ont pris les devants pour la première fois du match grâce à une poussée de trois points, dont deux se sont produits sur un circuit d’Ozzie Albies alors qu’Adam Duvall était sur les sentiers. C’est Swanson qui avait été le premier à contourner les sentiers au complet dans cette manche.

En début de septième, les Braves ont failli porter un coup dur à leurs rivaux alors qu’avec les buts remplis et deux retraits, le frappeur suppléant Adeiny Hechavarria a cogné une frappe à la piste d’avertissement qui fut maîtrisée par Ozuna. Le stade en entier retenait son souffle.

En huitième, Goldschmidt a de nouveau fait plaisir à la foule avec un double réussi avec un bâton brisé. Le frappeur suivant de la rotation, Ozuna s’est vu être retiré sur trois prises dans une présence qui donnera des munitions pour ceux en faveur des robots arbitres. Enfin, c’est Molina qui a poussé Goldy à la plaque sur un simple opportuniste.

Encore Molina, oui oui!!

Le match s'est décidé en manche supplémentaire, alors que le receveur des Cards a donné la victoire aux siens avec tout son swag naturel en 10e poussant Kolten Wong au marbre.

La foule était en liesse, le banc des Cards s'est vidé et Molina a ainsi donné rendez-vous aux deux équipes en Géorgie dans deux jours pour l'ultime match de cette série.

Un match à ne pas manquer.

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

MLB en bref : Verlander commencera le quatrième match | 32 000 personnes à Tampa

Ryan Zimmerman pousse la série à la limite

Suivant