Une prolongation de contrat pour Mark Shapiro?

mark-shapiro-1040x572

Le président et chef de la direction des Blue Jays, Mark Shapiro, pourrait être à Toronto au-delà de 2020.

Shapiro, 52 ans, entre dans la dernière année de son contrat après s’être officiellement joint aux Jays en octobre 2015, et Ken Rosenthal de The Athletic a suggéré qu’une prolongation pourrait être en préparation. Les deux parties seraient ouvertes à une entente, mais ce n’est pas demain la veille que cela se concrétisera.

Publicité

Shapiro a déclaré plus tôt ce mois-ci qu’il croit avoir été clair et cohérent sur le fait qu’il veut rester à Toronto.

« Je veux terminer le travail. C’est extrêmement important pour moi. Je pense que l’essentiel est que je me réveille tous les jours excité par l’endroit où je suis, par ceux avec qui je travaille et sur ce que je fais. Il n’y a pas beaucoup de gens qui peuvent vivre ça. En ce qui concerne le reste, je me concentre à faire le travail et tout le reste va de soi. J’ai travaillé 28 ans de cette façon, donc je vais continuer à le faire. »

Shapiro a passé 24 ans de sa vie à travailler dans l’organisation des Indians de Cleveland avant de quitter son poste de président à la fin de 2015 pour se joindre aux Jays. Toronto a alors atteint la série de championnat de la Ligue américaine en 2015 et 2016 avant d’entrer dans une reconstruction au cours des dernières saisons. Shapiro supervise également les rénovations au complexe d’entraînement printanier de Toronto à Dunedin, en Floride, et travaille avec Rogers Communication sur les rénovations possibles au Rogers Centre.

Publicité

Résisté au pire

Lorsqu’on lui a demandé si les propriétaires restaient patients ou s’il y a un sentiment d’urgence après trois saisons perdantes consécutives, et une baisse d’assistance de près de 1,5 million de 2017 à 2019, Shapiro a déclaré aux journalistes qu’il a un appui constant et solide. L’actuel président des Jays pense que les propriétaires de l’équipe comprenaient le défi auquel Toronto faisait face lorsqu’il s’est joint à l’organisation, avec une liste de joueurs vieillissante et un système de filiale appauvri. « Nous avons l’impression d’avoir résisté au pire maintenant », a-t-il ajouté.

Les fans n’ont toutefois pas toujours semblé d’accord avec le régime Shapiro. Cette saison a été remplie de remises en question, en particulier autour de la date limite des échanges lorsque les Jays ont transigé les lanceurs Marcus Stroman et Aaron Sanchez.

MontoyoNew-1040x572
Photo : Sportsnet

 

Publicité

Source : Toronto Star

Interactions du lecteur