Tyler Glasnow affrontera Gerrit Cole et les Astros demain soir

Hier soir, les Rays de Tampa Bay ont réussi l'impossible : battre les Astros de Houston ET Justin Verlander. Ce dernier n'a pas été l'ombre de lui-même, ne réussissant pas à passer à travers la quatrième manche.

Et ne me dites pas que c'est parce que Verlander avait une journée de congé de moins. C'est un facteur, oui, mais il faut donner crédit à la belle attaque des Rays, qui est en feu depuis deux jours.

Le plus impressionnant, c'est que Tampa a réussi à remplir son stade à venir à bout des Astros avec une bande de releveurs. Diego Castillo a lancé les hostilités de ce match de grande façon pour laisser la place à ses amis releveurs, qui n'ont presque rien donné aux gros cogneurs des Astros.

Il faut aussi noter que, vu l'urgence de la situation et puisque le closer Emilio Pagan n'avait pas l'air au sommet de sa forme, Blake Snell est venu lancer en fin de match. Il a obtenu un sauvetage à sa toute première sortie comme releveur, ce qui se veut un exploit que seul John Smoltz avait accompli dans sa carrière.

Quand même.

Ultimement, cela veut dire que Tyler Glasnow sera d'office face aux Astros demain soir. Il affrontera Gerrit Cole en direct de Houston.

Les partisans des Pirates doivent vouloir pleurer...

Scott
GIF : Tenor

Puisque Glasnow n'est pas encore à 100%, il ne faut pas s'attendre à le voir lancer trop longtemps. Depuis son retour au jeu, il a l'habitude de lancer quatre manches avant que ça se gâte. La grosse relève des Rays devra donc faire le travail, encore une fois.

À moins, évidemment, que Cash joue le tout pour le tout et amène un de ses partants. S'il serait étonnant de voir Morton (à moins que ça se passe VRAIMENT mal) puisqu'il est sans doute prévu pour un éventuel match samedi sur son repos normal et que les Rays doivent aussi prévoir se scénario, je ne pense pas que l'idée de voir Snell revenir lancer une manche demain est complètement hors du jeu de Cash.

Voilà la beauté des séries : on ne sait jamais ce qui nous attend. Trois matchs décisifs seront joués dans les 36 prochaines heures et tout peut arriver.

 

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

Stephen Strasburg ou comment gérer les attentes

Les Yankees pourraient-ils compter sur le retour au jeu de deux vétérans?

Suivant