Nationals : L’équipe qui marque l’histoire sans bruit

Nationals Champions

Le match numéro sept de cette Série mondiale a été à l’image des Nationals de Washington. C’est-à-dire laisser l’adversaire prendre les devants avant de revenir de l’arrière à grand coup de canon.

C’est clairement leur marque de commerce cette année en série, ou devrais-je dire de leur saison complète. Eux qui n’avaient pas un grand pourcentage de chances de les faire en mai dernier.

Publicité

Ils ont clairement fait de cette « technique » leur signature. Voici quelques faits qui vous ont peut-être échappé lors de cette grande aventure.

  • La fiche de 19-31 est la pire fiche lors des 50 premières parties d’une équipe championne.
  • Il s’agit de la 5e formation seulement qui était en dessous du .500 lors des 50 premiers matchs à gagner la Série mondiale.
  • Il s’agit de la 2e équipe seulement à battre deux organisations de 105 victoires ou plus en séries lors de la même année.
  • Les Nats étaient 8-1 sur la route en séries, le plus haut total à égalité avec les Yankees de 1996.
  • Ils sont devenus la 1re équipe a récolter toutes les victoires sur la route pour gagner la Série mondiale
  • Les Nationals sont la 7e équipe Wild card gagnante à remporter un championnat depuis le début de cette ère en 1995, mais la 2e seulement depuis 2012, soit depuis le début des matchs suicide.
  • Il s’agissait de la 5e fois que les Nationals revenaient de l’arrière pour gagner un match en séries cette année. Un record.
  • Anthony Rendon est devenu le premier joueur à frapper un circuit lors de trois matchs consécutifs en séries.
  • Anthony Rendon est aussi 6-en-6 en 7e manche (ou plus tard) dans un match décisif).

Peut-être que plusieurs ne donnaient pas cher de la peau des Nationals, mais l’équipe a tout fait pour leur prouver le contraire.

Une épopée historique, rien de moins.

Publicité

Source : MLB

 

Publicité

 

Interactions du lecteur