Les Rays survivent grâce à une mauvaise sortie de Verlander

Les Rays remportent le match numéro quatre contre Les Astros de Houston. Qui aurait cru que les Rays auraient donné une aussi bonne opposition contre une équipe dotée de joueurs élites? Les Rays étaient tellement dominants en début de partie que Justin Verlander, qui était sur le monticule pour le début de la partie pour les Astros, a été retiré de la rencontre en quatrième manche. L'artilleur des Astros a accordé pas moins de sept coups sûrs et deux longues balles en 3.2 manches de travail.

Verlander a eu un très mauvais départ. Dès la première manche, il a accordé trois points aux Rays. Tommy Pham a débuté avec un circuit solo. Travis d'Arnaud, joueur des Rays de Tampa Bay, a par la suite fait un simple pour faire rentrer Ji-Man Choi pour avoir une avance de 2-0. Joey Wendle a par la suite produit un double produisant un autre point pour rendre le pointage à 3-0.

Willy Adames a cogné un autre circuit solo pour pointer le pointage à 4-0 et peu après, Verlander a accordé un autre but sur balles à Choi et c'était la fin pour le lanceur des Astros.

La défense des Rays a aussi été très bonne dans ce match numéro quatre. Parfait exemple? Voyez le relais qu'a effectué Adames pour retirer José Altuve au marbre pour garder le pointage intact alors que les Astros n'avaient pas inscrit de points encore.

Robinson Chirinos a frappé un circuit solo pour porter le pointage à 4-1, mais c'était trop peu trop tard. Blake Snell a tout de même dû effectuer sa première sortie en relève afin de mettre fin au match.

Les Astros échappent donc le quatrième match aux mains des Rays de Tampa Bay. La série est donc égale deux à deux.

Les Rays seront-ils en mesure de causer la surprise et éliminer les Astros en cinq matchs? La pression pour le match numéro cinq sera définitivement sur Houston, eux qui étaient une des équipes favorites pour remporter la Série mondiale.

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

MLB en bref : Ryan Zimmerman rejoint Bryce Harper | Yadier Molina, une légende à Saint-Louis

Stephen Strasburg ou comment gérer les attentes

Suivant