Les Nationals balayent les Cardinals et passent en Série mondiale

Corbin

Les Cards de Saint-Louis ont goûté à leur propre médecine! Après avoir fait le coup aux Braves lors du cinquième match de leur série, ils se sont effondrés dès la première manche en accordant pas moins de sept points.

Dakota Hudson a été médiocre et a concédé sept points (donc quatre mérités) en seulement un tiers de manche. Sa défensive l’a laissé tomber un brin avec l’erreur de Wong au deuxième coussin et le ballon qui est tombé dans l’entre-champ droit.

Publicité

Patrick Corbin est devenu le premier lanceur à retirer 10 frappeurs au bâton en quatre manches dans une partie des séries éliminatoires. Il en comptait un impressionnant total de 12 après cinq manches de travail. Tanner Rainey s’est très bien tiré d’affaire avec une sixième manche parfaite en relève de Corbin, qui a quitté après 94 lancers.

Sean Doolittle s’est occupé de la septième manche ainsi que de deux tiers de la huitième manche sans anicroche. Puis, Daniel Hudson s’est occupé d’envoyer les Cards en vacances avec quatre retraits. Il a toutefois eu chaud avec les buts remplis après un frappeur atteint et un but sur balles en huitième.

Outre la poussée en début de cinquième manche, l’attaque des Cardinals a eu toutes les misères du monde à s’imposer face à la redoutable rotation des Nationals de Washington. Je comprends que les lanceurs des Nats sont solides, mais tout de même, la prestation des Cards au bâton est tout simplement pitoyable.

Regardez les chiffres astronomiques des artilleurs contre les frappeurs de St-Louis :

Publicité

Bien sûr, ils ont tenté un réveil avec une poussée de trois points en cinquième manche, mais ce fut trop peu trop tard. Yadier Molina, le vétéran avait tenté de secouer les siens avec un circuit, mais Washington s’était bâti une solide avance dès le début du match.

Les Nationals accèdent donc à la Série mondiale pour la première fois de leur histoire en complétant le balayage en quatre matchs. Par contre, ils vont devoir attendre les vainqueurs de la Ligue américaine puisque la série est présentement 2-1 en faveur des Astros de Houston en vertu de leur victoire aujourd’hui de 4-1. Le gérant des Nationals, l’ancien Expo Dave Martinez, qui était presque mis à la porte vers la fin mai, dirigera donc ses premiers matchs en Série mondiale.

Si jamais les Astros l’emportent, les partants qui s’affronteront (Verlander, Cole, Greinke, Scherzer, Strasburg, Corbin et Sanchez) sauront satisfaire les partisans.

Publicité

10e manche

  • Howie Kendrick a été nommé MVP de la série.

Interactions du lecteur