Les Astros se parlent dans le blanc des yeux

hi-res-b6ad3beb4c8fa7f88a828cd815f9cba5-crop-north
Publicité

Ouch? C’est le seul mot qui me vient à l’esprit si je me place du côté des Astros relatif au match d’hier. Partie dans laquelle ils se sont fait varloper 12-2 par les Nationals.

Frustrés à la suite de cette défaite, la troupe des Astros s’est parlé dans le blanc des yeux. C’est-à-dire que les joueurs ont tenu une rencontre entre eux. Pas de coach, pas de gérant, personne d’autre que les joueurs.

Publicité
Publicité

C’est le genre de meeting où le linge sale est lavé en famille.

Mais qui a tenu ce meeting? C’est Justin Verlander qui désirait le faire. Selon Josh Reddick, Jose Altuve s’en est aussi mêlé. Alors, Verlander et Altuve ont dit exactement tout ce qui devait être dit et rien n’a été laissé au hasard ou de côté.

Publicité
Publicité

Disons qu’on espère que ce meeting fouette les joueurs des Astros, parce que ça ne va pas très bien présentement. La formation tire de l’arrière 2-0 en Série mondiale. Gerrit Cole a perdu pour la première fois depuis le 22 mai dans sa pire performance… depuis le 22 mai justement. Justin Verlander a accordé trois points avant d’être retiré du match d’hier juste avant que le massacre n’arrive en 7e. En tout, ils ont alloué 10 points lors des trois dernières manches.

Après avoir été la meilleure équipe de l’Américaine en saison régulière, les Astros ne ressemblent en rien à cette formation depuis le début de la Série mondiale, et ce, même si le premier match était un peu plus serré.

Publicité
Publicité

Espérons pour eux que ce meeting de joueurs aura l’effet escompté.

Publicité

Interactions du lecteur