Les Astros pris dans la tourmente dans un dossier concernant Roberto Osuna

Osuna
Publicité

Le match no. 6 entre les Astros et les Yankees n’a pas été le meilleur de la carrière de Roberto Osuna. Il s’est mérité une victoire par défaut, mais est surtout reconnu pour avoir saboté une avance en accordant un circuit de deux points à D.J. LeMahieu. En fait, il a été, statistiquement, le joueur le moins utile des Astros samedi. Tous ceux qui ont vu le match le savent.

Mais, malgré lui, il se retrouve aujourd’hui au coeur d’une controverse à la suite de ce match.

En fait, lors des célébrations de la victoire, les Astros ont vu Brandon Taubman poser des gestes déplacés. L’assistant au directeur général s’est dirigé en direction de trois journalistes (trois femmes) et leur a crié à quel point il était «f***ing fier d’avoir pu mettre la main sur Roberto Osuna » et ces propos-là ont été répétés souvent. Six fois, en fait.

Publicité
Publicité

Le problème? Il n’y avait rien à célébrer concernant Osuna. Le vrai problème? L’une des femmes portait un bracelet en soutien à la cause des femmes battues… et Roberto Osuna a été échangé par les Blue Jays justement parce qu’il était accusé d’avoir battu la mère de son enfant la saison dernière.

Cette histoire, rapportée par Sports Illustrated, a été confirmée par d’autres journalistes présents dans le vestiaire des Astros au moment des célébrations.

Hunter Atkins, de son côté, confirme aussi la scène en affirmant qu’il aurait dû réagir avant.

 

Publicité
Publicité

Le dossier fait évidemment couler beaucoup d’encre depuis quelques heures, ce qui a forcé les Astros à réagir. Ils ont affirmé que cette histoire était fausse.

Pour se défendre, ils ont aussi dit que les journalistes ont posé une question sur Osuna, qui venait de saboter une opportunité de sauvetage, et que cette citation se voulait un vote de confiance envers le lanceur mexicain.

Le problème? Selon les journalistes sur place, aucune question n’a été posée un mille à la ronde.

Rappelons qu’au moment de son échange, Roberto Osuna était dans la fleur de l’âge à Toronto. Il était devenu le plus jeune closer de l’histoire à obtenir 100 sauvetages. Les Jays ont toutefois choisi de l’échanger à la fin de sa suspension puisque ses agissements n’étaient pas approuvés par l’organisation.

Houston avait fait face à de multiples critiques pour l’avoir acquis. Jeff Luhnow, DG des Astros, avait déclaré qu’il n’avait rien fait de mal alors qu’il portait les couleurs des Astros, respectant ainsi la politique tolérance zéro de l’organisation à ce niveau. Il a toutefois été hué à de nombreuses reprises à domicile (certains groupes amenaient même des pancartes invitant les femmes battues à dénoncer leur agresseur dans le stade… et se voyaient être sortis du stade) et lors de son retour à Toronto.

Publicité
Publicité

Cette saison, il a obtenu 38 sauvetages, soit plus que tous les autres lanceurs de l’Américaine. Seul Kirby Yates (41) en a obtenu plus.

Le dossier n’a donc pas fini de faire couler de l’encre.

Publicité

Interactions du lecteur