Les Astros à une victoire de la conquête

Altuve Alvarez

Après un match pleinement maîtrisé, les Astros ont remporté un troisième point et ont pris l’avantage 3-2 sur Washington. L’absence de Scherzer a pesé, mais l’attaque des Nationals a échoué.

L’absence de Scherzer, le séisme

On en parlait hier, Scherzer n’a pas pu lancer. Partant de là, on improvise. C’est ce qu’a dû faire Dave Martinez en choisissant Joe Ross. Ça n’a pas payé. Ce n’est pas qu’il ait été particulièrement mauvais, puisqu’il a accordé quatre points en cinq manches de travail. Mais il est difficile de croire que Scherzer aurait fait pire. Il y a plusieurs niveaux d’écart entre les deux.

Publicité

Ross a donc accordé deux coups de circuit, chacun d’entre eux juste après un simple. Quatre points contre des Astros qui auront donc hérité d’un avantage conséquent durant une bonne partie du match.

En deuxième manche, c’est le jeune Yordan Alvarez qui a frappé dans les tribunes, après le simple de Gurriel.

En quatrième, c’est Carlos Correa qui l’a imité après le simple d’Alvarez.

Un gros match du voltigeur Alvarez donc, qui a produit trois points, frappé trois fois et fait deux fois le tour du carré.

Publicité

Gerrit Cole de retour à son niveau

Après le match raté à Houston, Gerrit Cole n’avait pas le choix. Il a répondu de la manière des manières en lançant sept manches complètes et n’accordant que trois, coups, deux buts sur balles et un point. Il a aussi retiré neuf frappeurs sur trois prises.

Seul le prodige Juan Soto a réussi à lui prendre un point, le seul de la soirée pour l’équipe de Washington.

Les Nationals n’ont donc pas réussi à offrir une victoire à leur public. Les trois matchs qui se sont joués dans la capitale ont enflammé la ville comme jamais, la population poussant derrière son équipe, mais cet enthousiasme n’a pas été récompensé.

Publicité

Tout n’est pas perdu pour les Nats, qui vont faire lancer Stephen Strasburg demain soir pour le match 6. S’il parvient à donner la victoire, Max Scherzer sera peut-être remis pour le match 7.

Interactions du lecteur