Gerrit Cole est-il le meilleur partant sur le marché depuis Maddux?

Gerrit Cole est l'auteur d'une des saisons les plus impressionnantes de l'histoire du baseball,. Son curriculum vitae en poche, il se dirige vers le marché des joueurs autonomes et avec la combinaison de son âge et de sa performance à une époque où les manches de travail sont devenues une denrée rare, ilest difficile de nier que le lanceur droitier des Astros est le meilleur joueur autonome depuis Greg Maddux en 1992.

Voici comment Cole se compare à certains des autres grands noms qui sont devenus agents libres dans ce laps de temps.

Gerrit Cole,2019 (28 ans)

Statistiques en carrière : 127 MPM+,3.22 MPM,21.1% RAB-BB%

Statistiques de l'année précédente : 212 1/3 ML, 185 MPM+, 2.50 MPM, 326 RAB

Le droitier a établi un record des majeures en retirant plus de dix frappeurs au bâton lors de ses neuf derniers départs de la saison régulière, en plus d'obtenir une moyenne de 1.61 pendant cette période. Il est également devenu le 18e lanceur de l'histoire moderne du baseball à atteindre le cap des 300 retraits au bâton en une seule campagne. Son premier départ en séries éliminatoires a été un autre joyau, n'allouant aucun point et passant 15e Rays dans la mitaine en sept manches et deux tiers de travail.

David Price, 2015 (29 ans)

Statistiques en carrière avant l'autonomie 126 MPM+,3.09 MPM, 17.1% RAB-BB%

Statistiques l'année précédente : 220 ML, 164 MPM+, 2.45 MPM,225 RAB

Price a presque remporté son deuxième Cy Young en carrière la Ligue américaine en 2015, en excellant pour les Tigers et les Blue Jays. Bien qu'il ait peiné en séries éliminatoires cette année-là, il a fini par signer le plus gros contrat jamais octroyé à un lanceur sept ans et 217 millions $ avec les Red Sox

Toutefois, les chiffres et l'âge de Cole lui donnent l'avantage.

Zack Greinke, 2015 (31 ans)

Statistiques en carrière avant l'autonomie : 122 MPM+, 3.35 MPM, 16.0% RAB-BB%
Statistiques de l'année précédente : 222 2/3 ML, 222 MPM, 1.66 MPM, 200 RAB

Il restait trois ans et 71 millions de dollars à son contrat avec les Dodgers, mais Greinke a opté pour l'autonomie après avoir enregistré une moyenne de points mérités microscopique en 2015, rejoignant David Price sur le marché des agents libres. Quelques jours seulement après que Price ait signé avec Boston, Greinke se dirigeait vers 32 ans à ce moment-là, avec plus de 2000 manches sur son odomètre (Cole en a un peu plus de 1200 maintenant incluant les séries.

Max Scherzer, 2014, 30 ans

Statistiques en carrière avant l'autonomie : 117 MPM+, 3.58 MPM, 18,1% RAB-BB%

Statistiques de l'année précédente : 220 1/3 ML, 123 MPM+, 3.15 MPM, 252 RAB

Scherzer
Photo : Yahoo

Cole partage quelques similitudes avec le Scherzer de 2014, ce dernier étant entré dans le marché des agents libres après avoir livré les deux meilleures saisons de sa carrière. L'équipe qui signera Cole espérera que ce pacte s'avère aussi payant que la signature de Scherzer (7 ans, 210 millions $) avec les Nationals. Mais en ce qui concerne leurs candidatures comme agent libre, Cole est plus jeune et a eu de meilleures performances.

CC Sabathia, 2008 (27 ans)

Statistiques en carrière avant l'autonomie : 120 MPM+, 3.66 MPM, 12,6% RAB-BB%

Statistiques de l'année précédente : 253 ML, 156 MPM+, 2.70 MPM, 251 RAB

Sabathia a remporté le trophée Cy Young en 2007 et a transporté les Brewers en séries avec une MPM de 1.65. Mais CC n'a jamais été aussi dominant que Cole l'a été lors des deux dernières saisons. Le grand gaucher avait toutefois la jeunesse comme atout et il a finalement signé avec les Yankees pour 161 millions de dollars sur huit ans.

Greg Maddux, 1992 (26 ans)

Statistiques en carrière avant l'autonomie : 115 MPM+, 3.35 MPM, 8.0% RAB-BB%

Statistiques de l'année précédente : 268 MLB, 166 MPM+, 2.18 MPM, 199 RAB

Greg Maddux, la référence en la matière sur la butte lors des années 90 - Photo : AP

Comme en témoignent les noms mentionnés plus haut, les lanceurs du calibre de Maddux ne sont pas «si» rares sur le marché des agents libres. C'est juste qu'ils le font rarement à 26 ans. C'est à cet âge que Maddux a affiché une incroyable MPM de 2.18 pour les Cubs à son année d'autonomie. Il a par la suite signé avec les Braves pour cinq et 28 millions $. Au cours des cinq années qui ont précédé, Maddux avait enregistré une moyenne de 251 manches par saison.

Gerrit Cole est-il le meilleur partant depuis Maddux à tester le marché des joueurs autonomes? Peut-être, mais quoi qu'il en soit, il sera très convoité. Les Yankees ont d'ailleurs déjà manifesté leur intérêt et les Astros ont mentionné qu'ils ne le retiendraient pas à tout prix.

Source : MLB

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

Le pire cauchemar des Dodgers pourrait arriver

Manfred «menace» de déménager les A’s à Vegas

Suivant