Le début de la fin selon Brian Cashman

Brian Cashman
Publicité

Tandis que les Astros ont égalisé la série contre les Nationals, les 28 autres équipes en sont à l’étape du bilan. C’est le cas des Yankees de New York.

Si d’un côté Aaron Judge voit l’élimination des Yankees comme un échec, Brian Cashman tente d’être plus posé.

Publicité
Publicité

On s’entend, à la minute qu’une équipe se fait éliminer, il y a une forme d’échec parce que l’objectif ultime est de remporter la Série mondiale.

Un des éléments qui a fait mal aux Yankees, outre le fait qu’ils n’ont su être productif contre les Astros, du moins pas autant qu’ils l’auraient aimé, c’est leur staff de lanceurs.

« On a eu un gros coup lorsque l’on a perdu l’un des meilleurs partant de la Ligue américaine à la fin septembre [Domingo German] et il y a eu un effet domino. Les joueurs qu’on s’attendait à avoir dans le mois d’octobre sont disparus dans les deux dernières semaines de septembre. »

Bref, les Yankees avaient un plan en tête et celui-ci a pris le bord assez rapidement en fin de saison. Tout ce qu’il reste à faire rendu là, c’est d’opter pour un plan B. Comme je disais dans un récent épisode de podcast, bien sûr que l’absence de Domingo German a eu un impact sur la suite des choses, mais il a posé le geste qu’il a posé et les Yankees doivent en subir les dommages collatéraux.

Publicité
Publicité

Il est certain par contre que d’avoir surtaxé le personnel de lanceurs, autant au niveau de la rotation que l’enclos (avec la blessure de Dellin Betances et l’absence de CC Sabathia), n’a pas aidé leur cause.

Publicité
Publicité

Source : NY Post

Publicité

Interactions du lecteur