Josh Hamilton arrêté pour avoir fait preuve de violence envers un enfant

Publicité

Josh Hamilton, l’ancien des Rangers, s’est rendu à la police aujourd’hui. Il est accusé d’avoir fait preuve de violence envers une de ses filles.

Publicité
Publicité

Selon l’affidavit, l’homme de 38 ans se serait mis en colère après que sa fille lui ait dit quelque chose. Il aurait par la suite lancé une bouteille pleine d’eau vers elle. Celle-ci aurait atteint sa poitrine et Hamilton aurait continué à crier et sacrer envers sa fille.

Il aurait par la suite retiré la chaise sur laquelle elle était assise, ce qui l’a fait tomber, pour finalement jeter la chaise sur elle. Après, Hamilton, aurait pris sa fille sur son épaule pour la lancer dans son lit, utiliser une main pour la tenir couchée et l’autre pour lui frapper les jambes.

Hamilton l’aurait en plus tenu par le chandail pour finalement le déchirer et frapper celle-ci au dos. Après tout ça, il lui aurait dit : « j’espère que tu iras devant [sacre] le juge et que tu lui diras à quel point je suis un père terrible. Comme ça, tu n’auras plus besoin de me voir. »

Publicité
Publicité

Selon des papiers légaux, l’ex-femme de Josh Hamilton, Katie Hamilton, a demandé un ordre de protection à la cour afin de protéger leur fille, après que celle-ci lui ait raconté l’histoire. Cet incident aurait eu lieu le 30 septembre dernier.

Rappelons que Josh Hamilton a eu plusieurs démêlés avec la justice et problème de consommations. Pas plus tard qu’en mai dernier, il disait être sobre, même si cela était difficile, et s’occupait sur son ranch afin d’être la meilleure version de lui même pour ses filles.

Il a d’ailleurs été banni de la MLB en 2003 après de multiples contraventions au programme de la MLB à cet effet en échouant des tests antidopage. Il avait cessé d’utiliser ces substances et réinsérés dans la ligue par Bud Selig en 2006. Toutefois, il est retombé dans l’alcool par trois fois, soit en 2009 et 2012 avec les Rangers ainsi qu’en 2015 avec les Angels.

Publicité
Publicité

Source : Dallas News

Publicité

Interactions du lecteur