Alex Bregman permet aux Astros d’égaler la série

Bregman
Publicité

Pour ce quatrième match, les Nationals avaient choisi de faire confiance au gaucher Patrick Corbin pour faire face à un inconnu, José Urquidy. Le droitier a débuté la saison dans les rangs mineurs au niveau AA. En confiant la balle à Urquidy, A.J. Hinch souhaitait avoir l’opportunité de revoir Cole et Verlander à nouveau au monticule pour les matchs 5 et 6.

Les Astros ont connu un deuxième bon match en attaque consécutif sur le terrain du Nationals Park pour égaler la série face aux Nationals 2-2 en l’emportant facilement 8-1.

Urquidy a donné raison à son patron en ne donnant que des miettes aux frappeurs des Nats. En cinq manches, il a limité ses adversaires à deux coups sûrs en plus de réussir quatre retraits au bâton, n’accordant aucun but sur balles. Avant de tirer sa révérence, la rapide d’Urquidy atteignait encore régulièrement les 95 milles à l’heure. Il a été remplacé par le releveur Josh James.

Publicité
Publicité

Hinch a su bien composer avec un comité de releveurs formé de James, Harris, Rondon, Peacock et Devenski pour garder l’attaque de Washington en respect.

Bregman prend les choses en main

Alex Bregman, qui vivait une quasi-léthargie depuis le début de cette série (1 en 13), a ajouté l’insulte à l’injure en septième manche en réussissant un grand chelem face à Fernando Rodney, venu en relève à Tanner Rainey. La longue balle de Bregman portait alors la marque à 8-1. C’est à se demander pourquoi Dave Martinez n’a pas utilisé Daniel Hudson pour faire face à Michael Brantley à la place de Rodney ?

Bregman a connu un match mémorable en récoltant trois coups sûrs en cinq présences, marquant un point et en produisant cinq. Il devient le premier joueur de troisième but à produire cinq points dans un match de la Série mondiale.

Au cours de cette septième manche, les releveurs des Nationals ont accordé cinq buts sur balles aux frappeurs des Astros.

Corbin a complété sa soirée de travail après six manches complètes, accordant quatre points mérités sur sept coups sûrs en plus d’avoir inscrit cinq retraits au bâton et accordé deux buts sur balles.

Publicité
Publicité

Les Nationals ont brisé la glace avec un point en fin de sixième manche, mais ils ont manqué d’opportunisme face à Will Harris ayant pris la place de James qui avait concédé deux buts sur balles.

Des débuts difficiles pour Corbin

Corbin a connu un début de match difficile accordant deux points aux Astros en première manche. Ces derniers ont réussi quatre simples consécutifs à ses dépens avant de voir Robinson Chirinos frappé dans une balle à double jeu.

N’eut été du brio d’Anthony Rendon qui a réalisé un bijou en défensive sur une balle frappée à 102 milles à l’heure par Yuli Gurriel, les dommages auraient été pires. Rendon a récidivé en troisième manche en plongeant à sa droite privant ainsi José Altuve d’un double certain.

Le vétéran receveur de 35 ans s’est brillamment repris en quatrième manche face à Corbin. Chirinos a frappé une longue balle de deux points, étant précédé au marbre par Carlos Correa qui avait obtenu une passe gratuite.

José Urquidy, un droitier mexicain de 24 ans, débutait un premier match d’après-saison pour Houston. Il devenait le quatrième lanceur de l’histoire à faire ses débuts dans le cadre d’une partie disputée lors de la Série mondiale.

Publicité
Publicité

Cette série continue de nous faire vivre de très beaux moments avec de belles pièces de jeu en défensive. En cinquième manche, Victor Robles a prouvé une fois de plus qu’il est un joueur choyé en privant Michael Brantley d’un troisième coup sûr en plongeant de tout son long au champ centre.

La série se poursuit demain, toujours sur le terrain des Nationals alors que Gerrit Cole et Max Scherzer croiseront le fer.

Publicité

Interactions du lecteur