Yelich, Trout et Bellinger deviendront-ils les meilleurs frappeurs de leur franchise respective?

Un quatuor en feu domine actuellement le classement du nombre de circuits. En plus de la course pour ce titre honorifique de meilleur frappeur de bombes, ces quatre-là peuvent faire tomber d'autres records, notamment celui du recordman de circuits pour sa franchise en une saison. Pete Alonso l'a déjà fait avec les Mets (il était de 41 précédemment), Mike Trout est tout proche, Cody Bellinger et Christian Yelich peuvent le faire.

Un quatuor très serré

Cody Bellinger est en tête avec 44 circuits, suivi d'un trio avec 43 bombes composé de Mike Trout, Pete Alonso et désormais Christian Yelich. Ils ne ralentissent pas et la lutte sera intense jusqu'au bout, à la fin de ce mois de septembre.

HR 10 premiers
Top 10 du classement du nombre de circuits frappés en 2019 en date du 03/09/19 - Source : espn.com

Que des beaux noms dans cette liste et beaucoup d'équipes représentées. Je suis d'ailleurs étonné de n'y trouver aucun joueur des Yankees ni des Red Sox. Bettes et JD Martinez ont été calmes cette année... Bref.

Un record est en vue pour Yelich, mais ce sera juste

Mike Trout a besoin de 48 bombes, soit cinq de plus, pour battre le record de Troy Glaus avec 47 en 2000. Cody Bellinger, lui, a un défi un peu plus difficile, car l'année suivante, Shawne Green en a envoyé 49 au-delà de la clôture. Mais le défi le plus grand est pour Christian Yelich.

Prince Fielder ça vous parle? Le joueur de premier but qui a excellé à Milwaukee... Dans le Wisconsin, tout le monde se souvient de sa saison 2007 durant laquelle il a réussi l'exploit, surtout à son jeune âge, de frapper 50 circuits.

La preuve, voilà ce que ça donne quand ce dernier lance le lancer protocolaire à Milwaukee.

Ce n'est pas n'importe qui et Yelich peut lui passer devant. Pour cela, il doit frapper encore huit circuits d'ici le 29 septembre inclus. Difficile, mais qui sait?

Si quatre joueurs réussissent à battre quatre records de franchise cette année, on pourra marquer celle-ci d'une pierre blanche. Certains en profitent déjà pour remettre le sujet des balles dopées sur la table. Je ne sais pas trop quoi penser de ça, mais c'est certain qu'on ne peut peut-être pas parler que d'une coïncidence.

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

MLB en bref : Et de 30 pour Bryce Harper | Le gros jeu de Clint Frazier | Noah Syndergaard en feu

Gavin Lux : un autre exemple de la profondeur des Dodgers

Suivant