Nelson Cruz a parfaitement prédit le cours de sa saison 2019

Cruz

Depuis que Nelson Cruz a connu sa première grosse saison de 33 circuits en 2009 à Arlington, il ne dérougit pas. En fait, depuis 2010, il compte pas moins de 345 longues balles, ce qui lui donnera sans doute le titre de champion des circuits de la décennie.

Mais pourtant, même s’il sortait d’une saison de 37 bombes en 2018 à Seattle, il y avait quand même des doutes à son égard en vue de la saison 2019. Âgé de 39 ans, le frappeur de puissance pouvait-il maintenir sa cadence avec une équipe qui a connu une saison difficile en 2018?

Publicité

À ses yeux, il n’y a toutefois jamais eu de doutes.

En fait, Cruz avait fait une prédiction lors de la signature de son contrat. « Je vais frapper 40 longues balles et aider mes coéquipiers à entrer en séries, » avait-il alors déclaré au directeur des communications des Twins, Dustin Morse.

40 circuits cette année?

Le chiffre des 40 circuits est important puisque le frappeur de choix a débuté l’année avec pas moins de 360 circuits en carrière. Le chiffre 40 représente donc non seulement une belle marque personnelle à atteindre au cours d’une saison, mais aussi un plateau pour lui.

Publicité

Compte tenu de l’âge de Cruz et de ce plateau des 400 coups de quatre buts, Dustin Morse croyait donc que le vétéran parlait de la saison 2020 pour ce qui est de sa prédiction des 40 circuits dans l’uniforme des Twins.

Il a toutefois compris assez rapidement que c’est l’année 2019 qui était visée.

Hier, il a frappé son 400e circuit en carrière… et ses Twins ne sont qu’à trois matchs de faire les séries. Il est ainsi devenu le 57e joueur de  l’histoire à atteindre ce plateau.

Publicité

Il n’y a pas à dire, les frappeurs adverses devront se méfier de Cruz et de ses coéquipiers, qui frappent des bombes à un rythme infernal. Ils en ont 297 depuis le début de la saison, soit une de moins que les Yankees.

Interactions du lecteur