Mookie Betts frappe deux circuits coup sur coup, chaque fois sur le premier lancer

Les Red Sox auront du mal à se qualifier pour les séries automnales. Ils ont 5.5 matchs de retard sur les Indians et les Athletics pour la deuxième place au classement pour le wild card et il ne reste plus beaucoup de temps...

Pour le spectacle, c'est dommageable. Je dis ça, car quand je vois ce type de choses dont je vais vous parler ce matin, j'ai envie de le voir encore, ajouté à la tension propre aux séries éliminatoires.

Premier lancer du match, home run

Mookie Betts a connu une année mitigée. Une bonne année tout de même, car il avait 23 coups de circuit avant hier, mais il nous a habitué à mieux, notamment l'an dernier avec sa moyenne au bâton énorme de .346 contre .289 aujourd'hui. Ça reste tout de même vraiment satisfaisant, je fais certainement ma fine bouche.

Hier, il a toutefois montré une facette particulièrement reluisante, frappant quatre fois sur ses cinq apparitions au bâton, et produisant cinq des six points de son équipe.

Dès le tout premier lancer du match, il a envoyé ce missile en tribunes.

Les Red Sox ont donc marqué six points (dont quatre grâce à Betts) lors deux deux premières manches, car il a récidivé lors de la manche suivante, frappant cette fois un coup de circuit valant trois points. Et encore une fois, il s'est élancé avec succès dès le premier lancer.

La quatrième fois qu'il fait ça : un fait rarissime

Deux lancers et donc deux circuits lors des deux premières manches. Aucun joueur des Red Sox n'a réussi cela depuis lui-même en 2016.

Il l'a déjà fait quatre fois depuis qu'il joue à Boston. La petite liste ci-dessous est très flatteuse pour Mookie.

Les Red Sox ont donc remporté la partie 6-2, devant la victoire leur voltigeur ultra-puissant et ultra-précis hier soir. À signaler tout de même : la très belle sortie sur le monticule d'Eduardo Rodrigue,z qui n'a accordé aucun point en sept manches de travail.

Le programme continue avec un dernier match ce soir contre les Twins avant de recevoir les Yankees.

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

MLB en bref : Alonso au sommet | Du ménage chez les Blue Jays

6.1 manches sans point ni coup sûr qui démontrent la résilience des Diamondbacks

Suivant