Le trio infernal des Blue Jays brille comme jamais

Aujourd'hui, j'ai envie de vous parler de ce trio magique des Blue Jays de Toronto. Je parle peu des Blue Jays. Vous aurez plutôt remarqué que je suis plutôt axé sur les Rockies et les Orioles, mais là, j'ai piqué le sujet favori du kid, Charles-Alexis Brisebois. Ils sont tellement surprenants ces trois jeunes. Je parle bien sûr de Bo Bichette, Vladimir Guerrero Jr et Cavan Biggio.

Bo Bichette rend le lanceur des Rays fou

Les Blue Jays sont présentement en déplacement à Tampa pour la fin de semaine. Austin Pruitt lançait donc pour les Rays et Bo Bichette s'est présenté comme premier frappeur. Il a fait lancer Pruitt pas moins de treize fois.

Oui, treize. Et sept fausses balles donc.

Le tableau suivant les résume et montre à quel point Bichette défend extrêmement bien sa zone. Il ne rate pas une occasion pour faire appeler une balle et s'élance systématiquement sur les prises quand cela s'avère nécessaire.

Lancers donnés à Bichette par Pruitt
Lancers donnés à Bichette par Pruitt lors du premier passage - Source : ESPN

Jusqu'au moment où il trouve la faille, sur le treizième lancer du match.

C'est ce qu'on appelle un excellent at bat.

Oh, et il a frappé un autre circuit en septième manche. Bon pour deux points en plus!

Il est le plus rapide depuis Joe DiMaggio en 1936 à atteindre 25 coups de plus d'un but. Très impressionnant et prometteur.

Le reste du trio se démarque

Vladimir a frappé un triple juste après le circuit de Bichette en première manche. Admirez sa gestuelle pour éviter de se faire toucher par Wendle, le joueur de troisième but des Rays.

Il a aussi produit son soixantième point de la saison un peu plus tard.

Quant à Biggio, s'il est plus discret offensivement depuis quelque temps, il a réalisé un jeu défensif de toute beauté.

Vous l'aurez compris, la star hier, c'était Bichette. Mais les trois ont démontré que les Blue Jays pourraient s'appuyer pendant longtemps sur leurs trois jeunes qui composent l'avant-champ.

C'est peut-être injuste, mais tous ces beaux gestes n'ont pas suffi à offrir la victoire à Toronto hier soir. Les Rays l'ont emporté 6-4 et continuent de se faire un chemin de plus en plus sûr vers les séries. L'an prochain, quand ils auront glané encore plus d'expérience, ce sera sûrement encore plus compliqué face au trio infernal.

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

MLB en bref : Une extension pour Guerrero Jr. et Bichette? | Blake Snell dans le AAA

Le premier retrait sur trois prises de Brian Moran est survenu contre son frère

Suivant