De passage au Fenway Park, Mike Yastrzemski raconte l’impact de sa famille sur sa carrière

Cette saison, Mike Yastrzemski a réussi à se démarquer en tant que voltigeur pour les Giants de San Francisco. À titre de recrue de 29 ans, il a travaillé fort pour se rendre dans les Majeures et ses 96 premiers matchs sont une réussite.

Il marquera toutefois l'histoire différemment puisqu'il jouera ce soir son tout premier match professionnel au Fenway Park de Boston. Il s'agit évidemment d'un grand événement puisque son grand-père, Carl Yastrzemski, est une légende des Sox.

Son retour à la maison, le temps d'une série de trois matchs, replonge donc tout le monde dans le passé. C'est dans cette optique-là que le petit-fils de Carl a été questionné sur ses années passées à Boston, au moment où il était encore un enfant et où son père était son entraîneur. Il le qualifie d'ailleurs du meilleur entraîneur qu'il ne pouvais pas avoir en grandissant.

Je vous rappelle que son grand-père est à Cooperstown.

Même aux yeux de la légende des Sox, son fils Michael était mieux placé que lui pour enseigner à Mike. Selon ce dernier, cela s'explique logiquement.

Mon grand-père était un naturel ; c'était donc dur pour lui d'expliquer certains aspects puisqu'il n'a pas à les comprendre. Mon père a bûché pendant des années dans les mineures et personne ne travaillait plus fort que lui. Il est donc mieux placé pour expliquer certains aspects. - Mike Yastrzemski

Malheureusement pour le voltigeur des Giants, il a récemment célébré le 15e anniversaire du décès de son père. En 2004, à quelques semaines de la conquête des Sox, son père a perdu la vie puisqu'une opération à la hanche a déclenché une crise cardiaque. Il ne sera évidemment pas présent pour voir son fils en action dans le stade qui a fait de son père une légende.

Priorité famille

Pour le défunt Michael Yastrzemski, la famille représentait tout ce qu'il avait.

Alors qu'il était dans les mineures depuis des années (et qu'il commençait vraiment à sentir l'impact de son nom de famille), le jeune Yastrzemski a choisi de prendre sa retraite. Même si le mot circulait que les White Sox étaient sur le point de le rappeler, il sentait que son chemin n'était plus le baseball. Récemment marié et sur le point de fonder une famille, il s'était lancé en affaires et c'était une avenue plus certaine pour sa famille.

Heureusement, Mike Yastrzemski ne sent pas le même poids que son père.

Les gens qui ont vu jouer mon grand-père sont moins nombreux. Le poids du nom Yastrzemski n'est donc pas aussi fort aux yeux des gens pour moi qu'ils ne l'étaient pour mon père. - Mike Yastrzemski

Quand vous verrez Mike Yastrzemski ce soir, vous aurez une pensée pour son grand-père... mais n'oubliez pas de penser à son père Michael.

Source : SF Chronicle

10e manche

  • Craig Kimbrel pourrait revenir au jeu cette semaine.

  • Jamais autant de joueurs n'ont été utilisés dans la MLB.

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

Christian Yelich en furie contre ESPN

Felipe Vazquez arrêté pour pornographie juvénile

Suivant