Une blessure absurde chez les Nationals

Ça roule chez les Nationals depuis environ deux mois.  En dehors des séries en mai, à la 2e place dans la division Est de la Nationale en juillet, disons qu’ils ont renversé la vapeur, mais que tout pourrait chavirer de nouveau.

Présentement à six matchs de la tête où les Braves siègent, la troupe de Martinez joue pour .532 et détient un tout petit match d’avance sur les Phillies.

Publicité

Avec Max Scherzer à l’infirmerie et une relève vacillante depuis le début de la saison, le DG de l’équipe, Mike Rizzo, est allé chercher plusieurs lanceurs en relève pour justement pallier à ce problème. Avec l’espoir que sa rotation continuera à garder le fort, malgré l’absence de Scherzer qui ne devrait pas être trop longue… en théorie.

Sauf que ça change un peu les plans quand ton gérant prend une décision pour le moins «bizarre» et qu’un de tes lanceurs de relève se blesse sur la séquence.

Quand tu n’écoutes pas…

Bon, commençons par le début. Dave Martinez a décidé d’envoyer le releveur nouvellement acquis, Roenis Elias, dans la boîte des frappeurs en 7e manche hier. Déjà, on se pose des questions, car il est très rare de voir un releveur frapper point barre. Mais en plus, Elias n’avait que six apparitions au bâton avant ça en carrière.

Alors, Elias s’amène et se pointe devant le lanceur adverse. La consigne de Martinez est claire, Elias ne doit pas s’élancer…. Qu’est-il arrivé selon vous? Eh oui, Elias s’est élancé sur un tir et s’est blessé à l’ischiojambier.

Publicité

Ridicule n’est-ce pas? Oui la décision de Martinez est discutable, mais il n’en reste pas moins qu’Elias a pris la décision de s’élancer quand même avec un résultat pour le moins très ordinaire. Les Nats n’avaient clairement pas besoin de ça.

À la suite de son ajout, Roenis Elias devenait une pièce clé de l’enclos afin d’aider les Nationals à poursuivre leur route et voilà maintenant qu’il ira probablement sur la liste des blessés.

Alors, oui Dave Martinez a une part de blâme et aurait dû savoir qu’il peut être difficile de ne pas s’élancer une fois dans la boîte des frappeurs, mais il n’en reste pas moins qu’Elias n’a pas écouté la consigne et il en paye maintenant le prix.

Tu parles d’une histoire…

Image par défaut
Alexandra Philibert
Publications: 1534