Trevor Bauer sait comment rendre les parties plus agréables pour un jeune public

Comme vous le savez, Trevor Bauer est un lanceur qui n’a pas la langue dans sa poche. Le gars a des opinions pour le moins tranchées, ce qui a d’ailleurs contribué à son départ de Cleveland vers Cincinnati.

Il a d’ailleurs fait part de l’une d’entre elles lors d’une entrevue accordée au USA Today de Cincinnati. Elle concerne la vision que les jeunes peuvent avoir du baseball.

Publicité

« N’ayez pas de personnalité »

Ce que Trevor Bauer déplore en premier lieu, c’est le fait que, même si les joueurs de baseball proviennent de plusieurs milieux culturels aussi différents les uns que les autres, ils ne peuvent pas afficher leur personnalité.

C’est ce que je n’ai jamais compris à propos du baseball. Il y a tellement de personnalités différentes, mais c’est le sport le plus dur à promouvoir.

Quand tu arrives dans les mineures, on te dit de garder la tête basse, de ne pas avoir de personnalité, de ne pas rien dire et d’avoir la langue de bois avec les médias. – Bauer

Le joueur des Reds a aussi tiré à boulets rouges sur les descripteurs et les analystes qui travaillent à la télévision.

Imaginez que vous êtes un jeune de 10 ans et que vous écoutez le baseball à la télévision. Tout ce que vous entendez, c’est à quel point les défensives spéciales ne servent à rien, que les joueurs se font retirer trop souvent sur trois prises et à quel point le baseball est rendu plate puisqu’il n’y a plus de balles en jeu. Êtes-vous excités quand on vous annonce que vous irez voir un match dans un stade? Je ne crois pas.

Quand tu écoutes le basketball, tu entends parler des exploits des meilleurs joueurs actuels et du passé. C’est bien mieux. – Bauer

Tout ça mis ensemble fait en sorte que les jeunes ont de la difficulté, selon lui, à s’identifier au sport. Il déplore notamment le fait que les jeunes s’identifient beaucoup aux souliers à crampons personnalisés des joueurs, mais que la ligue ne les laisse pas faire même si la couleur des crampons n’a aucun effet sur le jeu des joueurs.

Source : USA Today

Publicité

Heureux à Cincinnati

Lors de la fin de semaine, Bauer a aussi défrayé les manchettes pour avoir affirmé qu’il était plus heureux à Cincinnati et qu’il ne s’ennuyait pas de grand-chose de Cleveland.

Il a tenu à mettre les barres sur les T en affirmant que les partisans auront toujours une place spéciale dans son coeur.

Grosse fin de semaine pour Bauer.

Image par défaut
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Publications: 3270