Escapade baseball au Vermont

Étant situé à seulement 1h40 de route de Montréal, assister à une partie des Lake Monsters du Vermont en vaut vraiment le déplacement pour les amateurs de baseball québécois. Ce qui est particulièrement intéressant est le fait qu’il s’agit, en termes de baseball professionnel, de l’équipe affiliée à une formation de la MLB géographiquement localisée la plus près du Québec. Les Lake Monsters font partie de la filière des A’s d’Oakland, niveau Short-A. On peut y voir les espoirs de demain en pleine action.

Photo: Maxime Trudeau

D’ailleurs, nul autre que Ken Griffey Jr. a conclu son parcours dans les Mineures au Vermont, en 1988, à l’époque avec les Mariners du Vermont, niveau AA de la Eastern League.

Un lieu chaleureux

Le Centennial Field est un très beau parc de balle, bien entretenu, invitant et accueillant. Pour l’occasion, la foule s’est déplacée en grand nombre, 2957 spectateurs pour être plus précis, afin d’encourager leurs favoris. Les familles étaient spécialement nombreuses, une belle section famille avec jeux gonflables leur étant attitrée.

J’ai eu accès au terrain en avant-match et les joueurs des Spinners de Lowell, équipe visiteuse affiliée au Red Sox, m’ont interpellé pour jaser. Leur gérant, Luke Montz, est un ancien choix au repêchage des Expos de Montréal en 2003. Il a fait ses débuts dans les Majeures en tant que receveur en 2008 dans l’uniforme des Nationals de Washington. J’ai jasé un brin avec le joueur de champs Wil Dalton. Celui qui vient d’être repêché en huitième ronde par Boston lors du plus récent encan espère finir l’année en force afin de se tailler une place dans le A+ la saison prochaine.

Photo: Maxime Trudeau

En ce qui a trait au match en tant que tel, les Lake Monsters semblaient filer tout droit vers une victoire, alors que le pointage était de 2-1 avec deux retraits en neuvième manche. C’est là que Lowell a renversé la vapeur avec un circuit solo afin de créer l’égalité et puis, avec un coureur sur les buts, un double qui a poussé le coureur à la plaque pour porter la marque à 3-2 pour les visiteurs. Ce fut le résultat final, comme quoi, ce n’est pas fini tant que ce n’est pas fini!

Une belle journée

Je vous recommande vraiment une journée baseball au Vermont et ce, que ce soit par avion, automobile ou vélo. Je vous conseille d’arriver à l’avance et d’aller marcher sur la sublime rue piétonnière Church pour ensuite bifurquer vers le lac Champlain et profiter du boardwalk. Le paysage est majestueux.

Lac Champlain, Burlington, Vermont. Photo: Maxime Trudeau

De plus, le Centennial Field étant situé sur le campus de l’Université du Vermont, fondée en 1791, le site est tout simplement magnifique et en vaut le coup d’œil. Enfin, la partie de baseball demeurera la quintessence de votre journée. En plus d’assister à un bon spectacle, l’organisation est de première classe avec ses partisans, l’expérience client est impeccable. Pour prolonger le plaisir, le Vermont est un paradis pour les amateurs de bières de microbrasseries et plusieurs options hôtels s’offrent à vous. Bon match!

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

Christian Yelich demande à un fan de « relaxer » à propos d’une photo

Les Royals à vendre pour un milliard de dollars?

Suivant