Les Mets au point mort avec Wheeler et ajoutent du renfort à l’avant-champ

Si l’on se fie sur tout ce qui a été écrit à l’approche de la date limite des transactions, Zack Wheeler pouvait commencer à faire ses valises, car il était quasi-assuré de quitter les Mets. À la surprise générale, il est demeuré à New-York et il n’a pas chômé depuis. À ses 15 dernières manches lancées, il n’a accordé aucun point en plus d’être en parfait contrôle de son arsenal.

Publicité

Négociations difficiles

Malgré cette solide prestation, tout porte à croire que les Mets de New York ne viendront pas à une entente à long terme avec leur grand droitier dont le contrat vient à échéance à la fin de la présente saison.

Les pourparlers entre les deux parties aurait atteint un point mort, car les statistiques avancées démontrent que Wheeler est supérieur à ce que sa fiche indique. Ce dernier veut ainsi toucher un montant qui risque d’être en dehors du budget de son équipe actuelle. S’il continue sur cette lancée, il y a fort à parier qu’il sera un lanceur très convoité cet hiver.

Publicité

Panik en renfort

Joe Panik, qui a été placé au ballottage mardi par les Giants de San Francisco, serait sur le point de se joindre aux Mets selon Jon Heyman. S’il n’est pas réclamé par une autre équipe d’ici 13 heures, Panik viendrait boucher l’énorme trou créé au deuxième coussin par la perte de Robinson Cano, qui manquera possiblement le reste de la saison.

Même s’il connaissait une saison difficile à San Francisco avec une faible moyenne au bâton de .235, il ne faut pas oublier que Panik a été un rouage important dans la conquête des Giants en 2014. Il pourrait rendre de fiers services aux Mets maintenant qu’ils sont de retour dans la course.

Image par défaut
Jean-François Rivard
Publications: 83