Les Diamondbacks ont pensé à déménager dans le Nevada

Ce n’est un secret pour personne, les Diamondbacks de l’Arizona ne sont pas satisfaits de leur stade situé à Phoenix. La saga continue et ils commencent sérieusement à discuter autour d’eux. Quitter l’Arizona n’est plus exclu.

Un différend surtout d’ordre financier

Les Diamondbacks mettent en avant la vétusté de Chase Field, mais l’excuse ne convainc personne puisque le stade date de 1998. Le problème réside surtout dans le loyer demandé par les autorités locales à la franchise, que celle-ci trouve trop élevé.

Publicité

Ainsi, sans avoir peur de passer pour les pingres des Majeures, les Diamondbacks mettent une pression énorme sur les propriétaires du stade pour les convaincre de revoir le loyer à la baisse.

Chase Field
Chase Field – Photo : azcentral.com

La commune d’Henderson dans le Nevada a été sollicitée

La dernière tentative en date remonte à février de cette année, lorsque la franchise a été en contact avec la municipalité d’Henderson, dans la banlieue de Las Vegas. Évidemment très emballé, le maire de la ville s’est montré enthousiaste quant à la possibilité de créer une activité lucrative supplémentaire et les emplois qui vont avec.

Pour plaire aux Diamondbacks, un projet de stade de 32 000 places est envisagé, entièrement financé par les deniers publics et libre de toute taxe à s’acquitter. Le projet, qui comporte une zone de bureaux et des logements, pourrait coûter jusqu’à un milliard de dollars.

La banlieue de Las Vegas se montre en tout cas très active pour attirer une nouvelle franchise de sport majeur, visiblement pas rassasié par la création des Knights (LNH) et le déménagement prochain des Raiders d’Oakland (NFL).

Publicité

Peu de raisons d’y croire

Le principal obstacle dans tout cela est l’accord nécessaire de la MLB pour pouvoir changer de ville et de marché. Quoi qu’il en soit, les Diamondbacks ne bougeront pas d’ici 2022, car leur bail court jusqu’à cette date. Puis un stade, s’ils en veulent un nouveau et où qu’il se situe, ça prend des années à construire.

Phoenix
Phoenix, terre d’accueil des Diamondbacks – Photo : pieuvre.ca

Difficile cependant d’imaginer l’équipe quitter la douzième aire urbaine des États-Unis pour une ville certes dynamique, mais plus petite et possédant donc déjà deux équipes majeures. Si les Diamondbacks sont mécontents de leurs revenus à Phoenix, ils ne seront jamais satisfaits…

Tout ça ne semble guère sérieux. Pour donner une illustration on ne peut plus locale, les propriétaires de la franchise font office de charmeurs de serpents à sonnettes qu’ils agitent avec leur flûte à sornettes, et tout ça pour payer moins…

Source : MLB Trade Rumors

Image par défaut
Damien Bourlet
Un français qui joue au baseball, qui regarde du baseball, et qui le commente en toute humilité, avec les yeux d'un enfant admiratif de ce sport fantastique.
Publications: 408