Justin Verlander rejoint l’élite

À part chialer sur les balles, Justin Verlander sait aussi faire autre chose. Il sait lancer les balles et il sait surtout retirer des frappeurs sur des prises.

Il fait partie d'une rotation à faire frémir la plupart des frappeurs, a une bague de Série mondiale au doigt et comme le bon vieux vin ne cesse de s'améliorer avec l'âge. Sa carrière a pris tout un tournant et c'est pour le mieux. Verlander, à 36 ans, est considéré comme un lanceur d'élite.

Hier, il a atteint les 200 "K" pour la 9e fois de sa carrière grâce à 10 strikeout. Ce n'est pas rien. S'il fait partie de l'élite, il a surtout rejoint l'autre élite. Celle qui s'est inscrite dans le temps et à laquelle on compare souvent les statistiques d'aujourd'hui afin de déterminer si un lanceur est de leur trempe.

Ainsi, il est devenu le septième lanceur dans l'histoire des Majeures à obtenir au minimum 200 retraits sur des prises lors de neuf saisons différentes. Des six autres lanceurs qui l'ont fait, un seul n'est pas encore du Temple de la renommée, soit Roger Clemens.

Verlander-pitcher-200k
Photo : The Score

C'est sans surprise que Nolan Ryan est le maître de cet art en ayant atteint cette marque à 15 reprises en 27 saisons.

Si tout va bien et que Justin Verlander se rend à 40 ans dans la ligue, il pourrait bien en avoir 13 à son actif et égaliser la marque de Randy Johnson. Mais pour ça, il devra continuer à être dominant. Toutefois, la marque de Tom Seaver est très atteignable.

En carrière, Verly a 2912 retraits sur des prises à son actif, dont 206 cette saison. Il a été le meneur à ce chapitre cinq fois dans l'Américaine, incluant son plus haut nombre en carrière l'an dernier avec 290.

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

Des inquiétudes pour Gleyber Torres

Les Tigers sont passés à côté de deux magnifiques opportunités

Suivant