Justin Verlander refuse de parler à un journaliste

Malgré une défaite contre les Tigers hier soir, Justin Verlander a ajouté un autre fait d'armes à sa fiche. Le lanceur élite est devenu le 5e artilleur à avoir une séquence de sept matchs consécutifs avec au moins 10 retraits sur des prises.

Mais c'est une autre histoire qui fait les manchettes aujourd'hui, ce qui fait oublier le reste.

Un membre du BBWAA s'est fait refuser l'accès à un scrum de Justin Verlander. Ce qui en théorie n'a pas lieu d'être.

Les Astros de Houston auraient bloqué un journaliste de Detroit lors de l'après-match. Le VP des communications, Gene Dias, a été avisé que Justin Verlander ne désirait nullement parler à Anthony Fenech et que si ce dernier était présent, il ne parlerait à aucun journaliste.

Le problème, c'est qu'en vertu d'une entente de la convention collective de la MLB et du protocole de la BBWAA. Personne ne peut empêcher l'accès à un membre accrédité de cette organisation.

Fenech a donc appelé le VP des communications des Astros afin de résoudre cette situation et le journaliste a obtenu l'accès dès que Verlander a terminé son point de presse. Il a par la suite approché le lanceur et ce dernier lui a répondu qu'il ne répondrait pas à ses questions.

Toutefois, il semble que les Astros avaient indiqué au journaliste qu'il était préférable que Fenech ne soit pas sur place. Il s'est tout de même présenté.

Si plusieurs reprochent la situation aux Astros en disant que le tout était non professionnel, Justin Verlander a pris  le temps d'expliquer le tout sur Twitter.

Il a décliné de parler avec Anthony Fenech à cause d'un manque d'attitude dans le passé. Tout en affirmant ayant appelé le représentant de ce journal afin de leur donner l'opportunité d'envoyer quelqu'un d'autre à sa place afin d'obtenir des réponses.

Le lanceur se défend en disant qu'il a essayé d'éviter cette situation sans succès.

On ne connaîtra peut-être jamais le fond de l'histoire, mais une chose est certaine, un joueur de la MLB ne peut pas empêcher un journaliste de venir faire son travail.

Source : The Score

10e manche

Ryan Pressly se fera opérer au genou droit demain. Il devra s'absenter entre quatre à six semaines.

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

La retraite pour Russell Martin?

Le sport d’équipe au féminin

Suivant