Freddie Freeman, le sous-estimé par excellence

À l’image de son équipe, Freddie Freeman connait une excellente saison. Les Braves font cavaliers seuls dans l’Est de la Nationale et le joueur de premier but d’Atlanta y est pour quelque chose. Le vétéran de 29 ans est au sommet de son art et pourtant, il reste médiatiquement dans l’ombre des autres joueurs plus « populaires ». Avant de lancer des fleurs à Freeman, les « spécialistes » iront d’abord brosser les chaussures d’autres joueurs de premier but comme Paul Goldschmidt, Cody Bellinger, Rhys Hoskins ou encore Anthony Rizzo.

Qu’a-t-il fait de mal, ou de pas assez bien pour qu’on le « traite » ainsi?

Publicité

Une machine à produire

Dans la victoire des Braves face aux Marlins hier soir, Freddie Freeman s’est offert une soirée de trois coups sûrs, trois points inscrits, deux coups de circuit et quatre points produits. Après une fin de semaine ratée face aux Dodgers (0-en-12, cinq retraits sur des prises), Freeman s’est remis dans le droit chemin, pour le plus grand bonheur de son gérant.

Voici l’un de ses deux circuits.

Avec 102 points produits au compteur, Freeman mène toute la ligue devant Rafael Devers (101), Cody Bellinger (100) et Eduardo Escobar (100). Son record personnel de 109 points produits en une saison devrait logiquement sauter dans les prochains jours, tout comme son record de longues balles (34) puisqu’il en est à 33 pour la saison 2019.

Publicité

Un choix de première ronde

Est-ce le fait qu’il évolue pour les Braves qu’on ne parle pas de lui comme une référence à son poste? Atlanta, c’est pas non plus n’importe quoi. La franchise des années 90 a quand même plus de swag qu’une à Milwaukee, à Miami ou encore à Phoenix. Certes ce n’est pas New York, Boston ou L.A., mais les experts du baseball peinent encore (pas tous heureusement) à reconnaitre Freeman à sa juste valeur.

Et non pas en sa valeur de danseur, même si l’homme en question se débrouille plutôt bien.

Ça me fâche un peu de voir que depuis plusieurs années, on fait de Marcus Stroman un super lanceur alors qu’on parle peu de Freeman comme meilleur à son poste. Et Dieu sait que Freeman remplit mille fois mieux sa tâche que ne le fait le sympathique Stroman.

Qu’importe ce que les gens pensent sur l’exceptionnel joueur des Braves, moi j’en ferais un choix de première ronde dans mon pool et si j’étais propriétaire d’une franchise, il serait mon titulaire au premier coussin.

Image par défaut
Sébastien Tabary
Publications: 496
Alleyop360Attitude Football