DJ LeMahieu : le rebelle de la MLB

dj-lemahieu-1

Dans une ère où les joueurs ont une propension à désirer la longue balle, DJ LeMahieu sort du lot. Il se positionne comme un rebelle face à l’obsession du circuit envers la longue balle. Son but? Frapper des la balle afin d’avancer.

À sa 9e saison en carrière, avec trois Gants dorés, trois présences au Match des étoiles et un titre des frappeurs (pour la moyenne) dans la Nationale derrière la cravate, DJ LeMahieu est en train de connaître sa plus grande campagne. Tout ça en détruisant le mythe qu’un gros frappeur ne doit que frapper la longue balle pour réussir dans la ligue.

Publicité
dj-lemahieu-1
Gregory J. Fisher-USA TODAY Sports

Présentement, il est au 3e rang de l’Américaine pour le nombre de coups sûrs frappés (140) et 4e dans la MLB au total. Au niveau de la moyenne au bâton (.336), il domine dans l’Américaine et se classe troisième à ce chapitre dans la grande ligue.  En fait, sa moyenne au bâton, ses 18 circuits et son pourcentage de puissance de .534 sont des sommets en carrière.

En carrière, il conserve une moyenne de .302, la 8e meilleure parmi les joueurs actifs. À 6 pieds et quatre pouces, 215 lb, LeMahieu s’impose. Il veut frapper la balle et il la frappe comme une horloge bien réglée. C’est lui qui est en contrôle de la zone des prises et pas le lanceur adverse.

Boudé quelque peu sur le marché des joueurs autonomes, il a signé une entente de deux ans pour 24 millions $. LA signature de l’hiver quand on y repense.

Publicité

LeMahieu est présentement en position pour devenir le premier joueur à gagner le titre des frappeurs dans les deux ligues. Ça c’est s’il gagne celui de cette année dans l’Américaine. Mais pourquoi n’y parviendrait-il pas? Il est possible aussi qu’il mette son nez dans le vote pour le MVP dans cette ligue.

Tout ça, en rejetant complètement l’idée que pour avoir du succès, il faut frapper circuit par-dessus circuit!

Publicité

Source : Bleacher Report

Interactions du lecteur