D’anciens joueurs de la MLB n’arrivent plus à regarder le baseball

Le baseball d’aujourd’hui donne accès à un beau spectacle. Les jeunes semblent meilleurs qu’avant, les longues balles sont en croissance et la MLB a dorénavant un marketing à grand déploiement.

Il a conservé la butte à 60 pieds et six pouces du marbre ainsi que le 90 pieds de distance entre chaque but, les trois retraits par demi-manche et les neuf manches de jeu. Le baseball d’aujourd’hui est différent de celui d’avant, les circuits s’accumulent, les retraits sur des prises aussi et une nouvelle technologie est testée, mais quelle entreprise n’évolue pas de toute façon? 

Publicité

Toutefois, tout ça ne plait pas à tout le monde. Surtout pas aux vieux de la vieille.

Changer de poste

Des gars comme Pete Rose, Goose Gossage et Lou Piniella changent systématiquement de poste. Ils sont incapables de regarder le jeu comme il est dorénavant. Même Joe Maddon n’est pas un grand fan et pourtant, il est toujours là, dans la MLB, à un poste un clé.

usatsi-8732022-168380427-lowres
Joe Maddon – Photo : USA Today

Pourquoi tout ça les dérange à ce point? Tout simplement parce que la game a trop changé selon eux.

« Je suis incapable de regarder des matchs maintenant. Ce n’est pas du baseball. Ça ne se regarde pas. Une grande partie de la stratégie et de la beauté du jeu a disparu. C’est comme un jeu vidéo maintenant. C’est un home run derby avec leur angle au bâton chaque soir. » – Goose Gossage

Bon, clairement, ç’a un lien avec les balles qui voyagent passablement plus qu’avant. La volonté des joueurs a toujours vouloir le circuit fait augmenter les retraits sur des prises et ça chicote largement ces anciens joueurs.

«Tout ce qu’on voit maintenant, ce sont des joueurs qui frappent des circuits… mais ils ne savent rien faire d’autre.» – Pete Rose.

Pete Rose ajoute qu’il n’a jamais eu besoin d’utiliser une défensive spéciale et qu’il a quand même obtenu des victoires.

« Ils veulent un concours de circuits chaque soir et c’est ce qu’ils auront, mais ils ont besoin de comprendre une chose… les circuits sont en hausse, les retraits sur des prises aussi, mais pas l’assistance. Je ne suis pas allée à Harvard, mais ce n’est pas une bonne chose. » – Pete Rose

Pour confirmer son point, la moyenne de foule de la MLB est en baisse de 800 000 comparée au même moment de la saison de l’année dernière. En 2018, la MLB a connu sa plus basse foule totale, avec 69,7 millions $, depuis 2003. Le point de Rose est valide.

Publicité
Pete Rose – Photo : AOL

Une mauvaise promotion?

Joe Maddon en rajoute. Selon lui, les nouveaux entraîneurs font la promotion du retrait sur des prises.

« Allez sur Twitter et tapez « hitting guru », et vous verrez ce que les gens font pour avoir de l’argent. Ils rendent ça trop compliqué et c’est triste. J’ai grandi en tant qu’entraîneur des frappeurs et j’enseignais la frappe d’une certaine façon. Je crois que tout ça a encore un lien avec la façon dont les joueurs devraient frapper aujourd’hui. » – Joe Maddon.

Il n’a pas tort, les retraits sur des prises sont en hausse de 1400 cette année déjà et 36% des présences au bâton ont résulté soit en retrait sur des prises, circuit ou atteint par un lancer.

Plusieurs autres chiffres peuvent s’ajouter à l’argumentaire de ces anciennes vedettes de la MLB. Bien sûr, certains peuvent les considérer comme aigri par le temps et de ne plus être sous les projecteurs, mais ils touchent quelque chose.

Le baseball comme on le connaissait s’est-il éteint? Difficile à dire, mais il est différent, ça c’est certain.

« Avant, nous passions la torche de la connaissance, maintenant, ça n’existe plus, parce qu’ils n’en veulent plus. » – Pete Rose

Source : USA Today

Image par défaut
Alexandra Philibert
Publications: 1534