Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Ce qu’on oublie concernant Dave Dombrowski

L’humain est ainsi fait. C’est facile lorsque rien ne fonctionne de jeter la première pierre. De chialer qu’on doit congédier un tel ou un tel. Il nous faut absolument un coupable. Le passé, aussi glorieux soit-il n’a plus d’importance. Si le présent ne répond pas aux attentes, peu importe pourquoi, quelqu’un doit payer. Point barre.

Bon, dans les faits ce n’est pas aussi simple que ça, mais ça résume pas mal ce qui se passe à Boston.

Publicité

Les Red Sox, malgré tous leurs efforts, ne fonctionnent pas. Des joueurs performent moins que ce qui était attendu. Les lanceurs sont décimés par les blessures. Bref, vous voyez le topo.

chris-sale
Photo : USA Today

Donc, la première pierre est lancée à Dave Dombrowski. Il n’a pas fait les mouvements requis avant la date limite des transactions. Les gens ont raison, c’est vrai qu’il n’a pas bougé. C’est vrai aussi qu’il a donné de gros contrats à Chris Sale, David Price et Nathan Eovaldi.

Par contre, les gens oublient une chose. Dave Dombrowski a été amené à Boston pour gagner un championnat et c’est exactement ce qu’il a fait.

Il n’était pas là pour amasser plein d’espoirs. Sinon, il n’aurait pas été chercher Chris Sale ou Craig Kimbrel. Il n’était pas là non plus pour faire des économies comme c’est le cas à Toronto, sinon, il n’aurait pas donné 217 millions $ à David Price pour l’empêcher d’aller à St-Louis.

redsox
Photo : diarioantillano.com

Mais surtout, s’il n’avait pas fait ce qu’il a fait, les Red Sox n’auraient peut-être pas de bague au doigt pour 2018.

Publicité

Alors, la première pierre est facile à jeter, c’est certain, mais on oublie trop souvent que Dombrowski a été amené pour une chose. Chose qu’il a réalisée. Puis, dans l’ère moderne, c’est vraiment difficile de gagner deux années de suite un championnat au baseball.

On oublie aussi que Dombrowski reconnait ses erreurs.

« On a réfléchi et décidé de ramener, minus quelques joueurs pour une question de finances, le groupe de joueur qui a gagné 119 parties et une Série mondiale. Mais quand on regarde en arrière, on aurait peut-être eu besoin d’un ou deux joueurs qui avaient le désir de gagner encore ou de gagner pour une première fois. »

Oui, les Red Sox ne vont pas bien cette année. Oui Dombrowski aurait pu/dû bouger pour une multitude de raisons.

Dave Dombrowski. Photo : Getty Images

Sauf qu’on oublie qu’il n’est pas seul. Qu’il n’est pas celui qui va sur le terrain et qu’il a quand même réalisé ce pour quoi il a été embauché.

Est-ce que son règne se terminera bientôt? Peut-être bien, mais il a un CV imposant digne du Temple de la renommée.

Publicité

Source : USA Today