Aristides Aquino poursuit sa chevauchée fantastique

Aristides Aquino

Aristides Aquino connait une folle séquence depuis quelque temps. En 16 matchs, il avait frappé 10 bombes. Il en a frappé une onzième hier, en 17 matchs.

La star de Cincinnati

La vedette du moment au sein du Great American Ball Park a déjà été affublée d’un surnom flatteur : The Punisher. Il serait né pour le baseball et ses performances récentes ne peuvent que confirmer cela.

Publicité

Voici sa frappe d’hier.

Une flopée de records

Cette belle frappe constitue une belle marque et de nouveaux records.

Effectivement, sur les dix derniers matchs, cela fait 11 coups de circuit pour lui. Seuls Cody Bellinger en 2017 et Rudy Tork en 1937 ont fait aussi bien. Qu’on soit clairs, on parle uniquement des débutants dans les Majeures…

Publicité

En plus de marquer l’histoire des recrues dans les Majeures, Aquino commence à marquer de son empreinte celle des Reds de Cincinnati. Cette séquence de 10 bombes, un seul autre joueur de la franchise l’a déjà réalisée : Franck Robinson en 1962. Pour l’anecdote, sa séquence a eu lieu quasiment lors de la même période en août.

Un feu de paille? Peut-être, le temps nous le dira!

Une bombe valant trois points et synonyme de victoire contre les Cardinals

S’il a marqué les esprits, Aristides Aquino a aussi apporté la victoire à son équipe. Celle-ci menait 2-1 face aux Cardinals avant que le héros du jour ne frappe cette balle amenant trois points de plus. Au final c’est un gain pour les Reds avec un pointage de 6-1.

Cette victoire fait du bien aux Reds qui de toute évidence vont bien mieux que l’an passé. Ce ne sera pas suffisant cette année, mais la longue période de vaches maigres qu’ils ont connue touche peut-être à sa fin.

Publicité

Les Cardinals n’ont pas été au mieux. Seul Matt Carpenter a frappé une longue balle, mais cela ne doit pas cacher sa saison très décevante. L’équipe de Saint-Louis est toujours en tête de sa division, mais à égalité avec les Cubs. Ça va se jouer jusqu’au dernier moment entre ces deux équipes, avec les Brewers en embuscade.