Une équipe de la MLB poursuivie par un ancien employé

Une formation de la MLB est présentement dans l'eau chaude et ce n'est ni les Mets ni les Marlins ou encore les Mariners qui avaient été accusés de choses semblables. C'est plutôt les Tigers de Detroit qui sont présentement poursuivis en justice.

Un ancien préposé du club-house de l'équipe a déposé une poursuite pour discrimination contre les Tigers et l'ancien entraîneur des lanceurs de l'équipe, Chris Bosio.

Les faits

Dans le document déposé, nous pouvons voir que Derrell Coleman II, un homme noir, accuse l'administration des Tigers de tolérer une culture raciste et affirme que Bosio l'a appelé "singe" en juin 2018. À noter que Bosio a été renvoyé dans ces eaux-là, soit le 27 juin pour des commentaires déplacés.

On se rappelle aussi que Bosio avait expliqué qu'il avait été renvoyé pour l'utilisation de ce mot, mais qu'il ne se voulait pas raciste, car il l'utilisait pour le lanceur Daniel Stumpf, qui est blanc. Toutefois, selon la poursuite, le receveur de l'enclos John Murrian était aussi de la conversation lorsque Bosio a vu Coleman et dit « il est un idiot au cerveau mort --- comme le singe juste là».

Vous comprendrez que l'affirmation «le singe juste là» semble être dirigée vers Derrell Coleman II, le plaignant.

On apprend aussi que le jeune homme de 22 ans a vécu de la détresse émotionnelle et de l'angoisse psychologique. Cette poursuite concerne donc un traitement hostile supplémentaire ainsi qu'un traitement différent des employés afro-américains au sein de l'organisation. Par exemple, Coleman aurait été suspendu pour une durée de deux semaines pour avoir laissé quelques bâtons de joueur dans son casier, tandis qu'aucun autre préposé n'aurait été puni pour avoir fait une telle erreur.

L'organisation s'est quant à elle défendue contre ces allégations.

« Lorsque cette allégation a été amenée à nous, nous avons pris action immédiatement. Nous réfutons fortement les allégations faites envers notre organisation dans cette poursuite. Nous avons une politique de tolérance zéro envers les attitudes inappropriées et le harcèlement au travail.» - Réponse officielle de l'équipe.

Le congédiement de Chris Bosio avait grand bruit l'an dernier, mais ce n'est peut-être que la pointe de l'iceberg.

Source : ESPN

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

Les Blue Jays veulent ajouter Gleyber Torres à leur formation

Jonathan Lucroy reprend du service

Suivant