Un membre de l’administration des Jays lance une flèche à Marcus Stroman

Ce n’était un secret pour personne, les relations entre Marcus Stroman et l’administration des Blue Jays étaient très houleuses. Quelque chose s’était littéralement brisé après la première séance d’arbitrage entre les deux.

D’un côté le joueur dit : «je mérite ce salaire pour X, Y, Z» tandis que l’équipe le démolit afin de ne pas avoir à le payer. Au final, on sait ce que ça fait, ça laisse pas mal de marques et celles-ci ne se sont jamais effacées entre les deux.

Publicité

L’échange de Marcus Stroman n’était pas étonnant. On s’y attendait et le principal intéressé donnait des signes clairs quant à sa volonté de partir. Alors, voilà, c’est fait.

Selon Mike Puma du New York Post, un employé de la direction des Blue Jays – on ne sait pas qui – aurait dit la chose suivante à propos du lanceur.

« Certains joueurs deviennent très confortables lorsqu’ils sont à une place longtemps et ils croient qu’ils sont des vétérans. Je crois que lorsqu’il sera du groupe avec Jacob deGrom et Noah Syndergaard, il fittera comme il est supposé le faire.»

Donc, si on lit entre les lignes, selon les Blue Jays, Marcus Stroman n’est pas un vétéran et que chez les Mets il devrait prendre la place qu’il lui revient, soit celle de ne pas être un vétéran justement. Bon, d’accord, Marcus Stroman n’est pas un Brian McCann et est encore jeune, mais il n’est plus une recrue. Je le considère comme un jeune vétéran.

Alors, le problème se situe peut-être dans le fait que Stroman prenait trop de place chez les Jays pour certains employés administratifs ou que justement, il agissait peut-être trop comme un vétéran de 15 saisons au lieu de cinq. Ça de l’air de rien, mais parfois ça peut faire toute la différence.

Publicité

Honnêtement, je crois que de changer d’air était la meilleure chose qui pouvait arriver à Marcus Stroman et les Blue Jays. Aucun des deux ne voulait clairement poursuivre l’union.

Une autre preuve

Si vous voulez une autre preuve… il avait été rapporté que Stroman a fait une crise dans le club-house lorsqu’il a appris son échange aux Mets. Ce dernier a réfuté l’information affirmant que ça n’avait rien à voir avec sa destination. Sa crise, qui était en fait une discussion de départ avec l’administration, portait sur des choses dont il n’a pas aimé la manière dont tout ça a été traité.

Alors oui, il était temps pour les deux parties que Stroshow parte.

Image par défaut
Alexandra Philibert
Publications: 1535